Le dispositif Canal+ expliqué par Thomas Sénécal

En marge du Grand Prix d'Abu Dhabi, Thomas Sénécal, le rédacteur en chef de la F1 sur Canal+, est revenu sur le dispositif mis en place par la chaîne cryptée pour couvrir la catégorie reine du sport automobile

En marge du Grand Prix d'Abu Dhabi, Thomas Sénécal, le rédacteur en chef de la F1 sur Canal+, est revenu sur le dispositif mis en place par la chaîne cryptée pour couvrir la catégorie reine du sport automobile.

C'est seulement à quelques semaines de la reprise du Championnat du Monde de Formule 1 que Canal+ a appris qu'elle venait d'acquérir les droits pour couvrir les trois prochaines saisons de F1. Malgré de courts délais, Canal+ a rapidement su imposer sa patte en F1, grâce à un dispositif que nous détaille Thomas Sénécal.

"Quel que soit le Grand Prix, nous avons le même dispositif pour couvrir le Championnat du Monde de Formule 1", explique Thomas Sénécal à ToileF1. "Nous avons une équipe de 22 personnes sur les courses pour couvrir tous nos programmes faits sur site : les essais libres, les qualifications et la courses."

"Sur quatre Grands Prix en Europe (Monaco, Silverstone, Nürburgring et Hongrie), nous avions 10 personnes de plus afin de réaliser le programme Formula 1 sur place. Le dispositif de base est donc de 22 personnes : journalistes, techniciens, monteurs, camérams et quelques consultants."

"Nous avons eu peu de temps pour mettre le programme en place, mais nous ne nous sommes pas trompés puisque depuis le Grand Prix d’Australie, nous n’avons rien retouché à notre mode de fonctionnement. Nous faisons les choses avec la touche Canal afin d’apporter un plus au programme. Par exemple, nous laissons les spectateurs profiter du départ sans le moindre commentaire. Ce fut une idée de Cyril Linette, notre directeur des sports, et cela s’est rapidement imposé comme un moment fort de chaque Grand Prix. Pour nous, l’abonné doit être le 23ème pilote de la grille en étant en totale immersion dans la course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités