Le GP d'Europe au N?rburgring

Pour la dixième manche du championnat du monde, la F1 se déplace dans le massif de l'Eifel

Pour la dixième manche du championnat du monde, la F1 se déplace dans le massif de l'Eifel. Désormais les Grands Prix d'Europe et d'Allemagne ne font plus qu'un, et cette saison c'est le tracé du Nürburgring qui accueille cette épreuve.

Depuis le terrible accident de Niki Lauda en 1976, les pilotes n'empruntent plus le Nordschleife, aussi appelé "boucle nord", puisque le circuit a été modifié et raccourci. Actuellement il ne fait plus que 5 kilomètres de long, contre 22 à l'époque.

Le Grand Prix d'Europe s'est déroulé onze fois au Nürburgring et à cinq reprises la victoire est revenue à Michael Schumacher. Parmi les pilotes encore en activité, trois hommes s'y sont imposés : Ralf Schumacher, Rubens Barrichello et Fernando Alonso.

En ce qui concerne les constructeurs, Ferrari compte cinq succès et Williams en dénombre deux. McLaren, Renault, Benetton et Stewart se partagent les victoires restantes.

La première édition de cette épreuve a lieu en 1984 où Alain Prost triomphe devant Alboreto et Piquet. Puis il faut attendre onze ans avant que le Grand Prix d'Europe ne revienne au Nürburgring. Cette année là, Jean Alesi domine la quasi totalité de la course mais Schumacher le prive de la victoire à trois tours de la fin.

L'année suivante, Jacques Villeneuve décroche le premier succès de sa carrière après avoir mené la course de bout en bout. Michael Schumacher et David Coulthard complètent le podium.

Le Grand Prix de 1999 s'achève sur un résultat plutôt surprenant puisque Johnny Herbert s'impose devant la Prost Peugeot de Jarno Trulli alors que la troisième place revient à la Stewart de Rubens Barrichello, coéquipier du britannique.

Lors des deux saisons suivantes, la victoire est à mettre à l'actif de Michael Schumacher. En 2000, le pilote allemand gagne devant les deux McLaren et seul Mika Hakkinen parvient à finir dans le même tour que le vainqueur. Un an plus tard, Montoya et Coulthard accompagnent le Baron Rouge sur le podium.

Après les doublés Ferrari (en 2002 et 2004) et Williams (en 2003), l'édition 2005 réserve un spectacle digne de ce nom. Pendant toute la course, Fernando Alonso et Kimi Räikkönen se livrent une magnifique bataille pour la victoire. Le pilote espagnol se lance à la poursuite de son rival finlandais qui est en difficulté en raison d'un plat qui a endommagé son pneu avant.

Le finlandais résiste tant bien que mal, mais la suspension avant droite de la McLaren cède à l'entame du dernier tour. Une fois encore Räikkönen est contraint à l'abandon pendant qu'Alonso s'envole vers la victoire. Nick Heidfeld et Rubens Barrichello terminent derrière le futur champion du monde.

L'année dernière, le taureau des Asturies a tenté de doubler la mise mais la lutte l'opposant à Michael Schumacher a tourné à l'avantage du pilote Ferrari. Auteur d'excellents tours avant son ravitaillement, l'allemand s'empare de la tête de course au 45ème passage et l'emporte devant Alonso et Massa.

» Longueur totale : 5.148 km
 » Nombre de tours :
60 (308.863 Km)
 » Nombre de virages :
15 (gauche : 6) (droite : 9)
 » Vitesse maximum :
325 Km/h
 » Meilleur tour :
M. Schumacher - 1’29’’468 (2004, Ferrari)
 » Record Pole :
M. Schumacher - 1’28’’351 (2004, Ferrari)
 » Pole 2006 :
F. Alonso - 1’29’’819 (Renault)
 » Podium 2006 :
M. Schumacher / Alonso
/ Massa
 » Date de création : 1951
 » GP de F1 organisés :
36

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Ralf Schumacher , Johnny Herbert , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Jacques Villeneuve , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Niki Lauda , Alain Prost
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités