Le GP de Bahre?n ? Sakhir

Pour la troisième manche du championnat du monde, le Formula 1 Circus fait escale à Bahreïn

Pour la troisième manche du championnat du monde, le Formula 1 Circus fait escale à Bahreïn. Ce circuit, imaginé par Hermann Tilke, fait partie des tracés modernes. La piste est large, constituée essentiellement de longues lignes droites et les zones de dégagement sont nombreuses ce qui permet aux pilotes qui partent à la faute de revenir sans dommage.

Le royaume de Bahreïn est un archipel du golfe Persique, par conséquent le climat est aride. Le circuit de Sakhir est bordé de sable et, en cas de sortie, le risque de crevaison est important. Les tempêtes de sable, assez fréquentes, peuvent également salir la piste et rendent difficile le réglage des monoplaces. En revanche la pluie se fait rare et les chances de voir une course sur piste humide sont quasiment nulles.

Les F1 viennent pour la première fois à Bahreïn en 2004 et comme souvent cette année là, le vainqueur se nomme Michael Schumacher. Dès le départ l'allemand prend le large et personne n'est en mesure de suivre son rythme, même pas son équipier Barrichello. Juan Pablo Montoya occupe la troisième position durant la quasi totalité du Grand Prix mais à moins de dix tours de la fin, sa monoplace rencontre des problèmes et le colombien dégringole dans la hiérarchie pour finalement terminer au 13ème rang. Au terme d'une course sans suspens Ferrari réalise un doublé puisque Barrichello prend la seconde place devant Jenson Button.

Le Grand Prix de 2005 s'annonce comme un duel entre Alonso et Schumacher puisque les deux hommes sont en première ligne. Le jeune pilote Renault conserve les commandes de la course devant l'allemand qui parvient tout de même à suivre le rythme. Coup de théâtre dans le douzième tour puisque la Ferrari de Schumacher est au ralenti et doit rentrer aux stands pour abandonner, victime d'un problème hydraulique. Fernando Alonso n'est plus inquiété par ses adversaires et décroche la troisième victoire de sa carrière. Jarno Trulli et Kimi Räikkönen complètent le podium.

Bahreïn est la manche d'ouverture de la saison 2006 et cette fois la course est plus serrée. Le baron rouge décroche la pole position mais Fernando Alonso revient rapidement dans les échappements de la 248F1. Le pilote allemand reste en tête durant les deux tiers de la course mais dans le 36ème tour l'ibère passe à l'attaque et s'empare de la première place. A l'arrivée Alonso s'impose devant Schumacher et Räikkönen alors que le meilleur tour en course est signé par le jeune Nico Rosberg au volant de sa Williams.

On remarquera également que depuis la création de ce Grand Prix, il y a trois ans, le pilote qui s'impose sur le circuit de Sakhir décroche le titre de champion du monde en fin d'année.

 » Longueur totale : 5.412 km
 » Nombre de tours :
57 (308.238 Km)
 » Nombre de virages :
11 (gauche:4) (droite:7)
 » Vitesse maximum :
315 Km/h
 » Meilleur tour :
M. Schumacher - 1’30’’252 (2004, Ferrari)
 » Record Pole :
M. Schumacher - 1’30’’139 (2004, Ferrari)
 » Pole 2006 :
M. Schumacher - 1’31’’431 (Ferrari)
 » Podium 2006 :
Alonso/
M.Schumacher/Räikkönen
 » Date de création :
2004
 » GP de F1 organisés :
3

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités