Le GP de Bahreïn du point de vue pneumatique

Bénéficier de la meilleure stratégie pneumatique fut indispensable à Sebastian Vettel pour remporter sa première victoire de la saison sur le Grand Prix de Bahreïn, le pilote Red Bull choisissant une stratégie à trois arrêts pour remporter le 22ème...

Bénéficier de la meilleure stratégie pneumatique fut indispensable à Sebastian Vettel pour remporter sa première victoire de la saison sur le Grand Prix de Bahreïn, le pilote Red Bull choisissant une stratégie à trois arrêts pour remporter le 22ème succès de sa carrière, en partant de la pole position. Au terme des quatre premières courses, ce sont autant de vainqueurs différents qui se sont imposés, et Vettel prend au terme de ce week-end la tête du championnat du monde des pilotes.

Le pilote allemand a pris de départ chaussé des pneus tendres P Zero Jaunes, avant de chausser les P Zero Blancs medium après 11 boucles, et de compléter ses derniers relais en P Zero tendre puis medium.

Bahreïn est l’un des circuits les plus exigeants de la saison en termes de dégradation pneumatique, en raison d’une piste souvent sale et de nombreux virages à basse et moyenne vitesse demandant beaucoup aux pneus en termes de traction.

Par conséquent, savoir utiliser correctement les pneus et composer avec la dégradation thermale fut vitale durant les 57 tours de la course, bien que le Grand Prix se soit tenu par des conditions relativement « fraîches » pour les lieux, avec un important vent et des températures de piste d’environ 32°C.

La majorité des pilotes a adopté une stratégie à trois arrêts, la Force India de Paul di Resta optant pour seulement deux arrêts. L’Ecossais réalisa un dernier relais en medium de 24 boucles pour terminer sixième, après être parti depuis la 10ème position sur la grille, et sans avoir complété de run en Q3 afin de préserver ses gommes. Di Resta se classe juste derrière la Mercedes de Nico Rosberg, qui a choisi de ne réaliser qu’un run en Q3 afin de préserver un train de tendres.

Le pilote Lotus et ex-Champion du Monde Kimi Räikkönen, parti 11ème et n’ayant pas eu accès à la Q3, a pu sauver plusieurs trains de pneus neufs pour la course, et utilisa cette spécificité à bon escient, représentant même une menace en medium pour le leadership de Sebastian Vettel, chaussé des tendres. Tous deux s’arrêtèrent dans le même tour pour leur dernier relai, et achevèrent la course en medium. Ayant amené le pneu en température, Vettel fut en mesure de se détacher du pilote Lotus, mais Räikkönen le rejoignit en fin de course après avoir soulagé ses enveloppes en début de relai.

Le pilote Mercedes Michael Schumacher a également utilisé une stratégie à trois arrêts afin de remonter dans le peloton, terminant dans les points après être parti depuis la 22ème position sur la grille, suite à une pénalité pour changement de boîte de vitesses, achevant de le distancer.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Nico Rosberg , Paul di Resta , Sebastian Vettel
Équipes Mercedes , Force India
Type d'article Actualités