Le GPDA veut contr?ler Jerez avant que la F1 n'y retourne

Avant que les équipes de Formule 1 ne reprennent les essais privés à Jerez, le mercredi 6 décembre, l'association des pilotes de F1 (GPDA) aimerait encore jeter un petit coup d'oeil aux installations du circuit

Avant que les équipes de Formule 1 ne reprennent les essais privés à Jerez, le mercredi 6 décembre, l'association des pilotes de F1 (GPDA) aimerait encore jeter un petit coup d'oeil aux installations du circuit.



Ralf Schumacher, l'un des trois directeurs du GPDA, s'était récemment penché sur les mesures de sécurité employées à Jerez. Il en ressortait que trop peu de commissaires de piste étaient présents, que le déployement des camions de pompiers était trop faible et que les installations médicales faisaient peine à voir.



Après ces remarques du pilote Toyota, les directeurs du circuit avaient promis qu'ils réagiraient en conséquence.



Le GPDA veut maintenant s'en assurer aujourd'hui et demain, avant de reprendre le travail d'intersaison.



"

Ce qui va se passer si l'inspection du Docteur Riccardo Ceccarelli ne constate pas ce qui avait été promis par les dirigeants du circuit n'est pas encore clair

", écrit un journaliste espagnol.



Nous saurons mecredi matin au plus tard ce qu'il en est.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher
Type d'article Actualités