Le Grand Prix de Malaisie a-t-il débuté trop tard ?

Selon le chronomètre officiel de la FIA, le Grand Prix de Malaisie disputé dimanche dernier a duré 55 minutes et 30 secondes, ce qui en fait la troisième plus courte épreuve de l'histoire de la F1

Selon le chronomètre officiel de la FIA, le Grand Prix de Malaisie disputé dimanche dernier a duré 55 minutes et 30 secondes, ce qui en fait la troisième plus courte épreuve de l'histoire de la F1.

L'orage mêlé à la tombée de la nuit a contraint la fédération internationale à arrêter la course au trente-et-unième tour, alors que le Grand Prix en comptait initialement cinquante six.

Certains membres du paddock n'ont pas hésité à remettre en cause la décision de Bernie Ecclestone, qui avait imposé que la course se déroule en fin d'après-midi afin que les Européens puissent voir le Grand Prix à une heure raisonnable.

Le grand argentier regrette t'il d'avoir décalé l'heure du départ ? "Non, j'ai juste des regrets en ce qui concerne la pluie. Je ne vois aucun problème avec l'heure du départ, c'est simplement que l'on ne savait pas qu'il pleuvrait. Si nous avions débuté à 14h, il aurait également plu."

Datuk Mokhzani Mahathir, président du circuit international de Sepang, ne partage absolument pas l'opinion d'Ecclestone et souhaite modifier les horaires du Grand Prix de 2010.

"Nous ne savons pas exactement à quelle heure ça commencera la saison prochaine, mais nous reverrons les horaires pour la course de l'an prochain," a t'il expliqué au New Straits Times.

Du côté des écuries, les avis sont partagés, comme en témoignent les réactions de Mario Theissen et Flavio Briatore.

"Nous ne devrions pas disputer une course à la tombée de la nuit. Soit nous avons une course sans éclairage, dans quel cas il faut que ça se finisse plus tôt, soit nous faisons une course en nocturne et nous pouvons rouler à tout moment. Là, c'était entre les deux. J'ai entendu qu'ils allaient discutés pour avancer l'heure de la course l'année prochaine," relate le patron de BMW Sauber.

"Une course arrêtée, ce n'est vraiment pas ce que nous voulons voir, mais ça ne vient pas de l'heure de la journée. Nous vivons cela aussi à Sao Paulo à 14h. Ce qu'il faut que l'on comprenne, c'est que généralement, ici en Malaisie, la pluie tombe quasiment avec certitude dans l'après-midi."

Pour sa part, Briatore affirme que "c'est à cause de la météo. Vous pouvez contrôler l'heure du départ, mais vous ne pouvez pas maitriser la météo. Nous avons été malchanceux parce que samedi et dimanche, les orages ont éclaté à la même heure. Je pense que mis à part le temps, l'horaire était bien pour l'Europe. Je suis sûr que les gens qui ont regardé la course ont pris du plaisir."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore , Mario Theissen , Bernie Ecclestone
Équipes Sauber
Type d'article Actualités