Le jour où Senna a piloté une IndyCar

Fin 1992, énervé par la Formule 1, Ayrton Senna a répondu à l'invitation de son ami et compatriote Emerson Fittipaldi pour aller tester une voiture d'IndyCar sur le Firebird Raceway, en Arizona

Fin 1992, énervé par la Formule 1, Ayrton Senna a répondu à l'invitation de son ami et compatriote Emerson Fittipaldi pour aller tester une voiture d'IndyCar sur le Firebird Raceway, en Arizona.

Fittipaldi était parti pour les Etats-Unis en 1984, remportant pour la première fois le championnat d'IndyCar et les 500 miles d'Indianapolis en 1989.

Avec l'aide de Marlboro, sponsor commun du Penske Racing et de McLaren, Senna s'est donc retrouvé un 20 décembre en piste au volant de la Penske PC-20, véritable monstre dépourvu d'aides électroniques et équipé d'un moteur Chevrolet de près de 1000 chevaux.

En 1992, Senna s'était montré très critique de la direction que prenait la F1, avec notamment les suspensions actives. Il disait que les pilotes ne pilotaient plus, ils se laissaient guider par la voiture. Il était également déçu du retrait de Honda et de l'arrivée de Ford chez McLaren pour 1993.

Au bout de quelques tours de piste, Ayrton Senna avait déjà toutes les informations qu'il souhaitait, il est simplement rentré aux stands, est sorti de la voiture en remerciant tout le monde et est parti. S'en suit alors une période de réflexion au bout de laquelle il a finalement accepté de rester chez McLaren, mais avec un contrat course par course.

Un autre Champion du Monde a essayé une IndyCar en 1992 sur le Firebird Raceway, c'est évidemment Nigel Mansell, le Champion en titre. Pour lui, le test a débouché sur deux saisons chez Newman/Haas Racing. En 1993, Mansell a même remporté le titre IndyCar, dès sa première tentative.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nigel Mansell , Ayrton Senna , Emerson Fittipaldi
Équipes McLaren
Type d'article Actualités