Le Mexique passe à la vitesse supérieure pour son futur GP

partages
commentaires
Le Mexique passe à la vitesse supérieure pour son futur GP
24 avr. 2014 à 17:18

Sous l’impulsion de Carlos Slim (l’homme le plus riche du monde) et de Bernie Ecclestone, le Mexique devrait très prochainement devenir l’une des nouvelles destinations du calendrier F1

Sous l’impulsion de Carlos Slim (l’homme le plus riche du monde) et de Bernie Ecclestone, le Mexique devrait très prochainement devenir l’une des nouvelles destinations du calendrier F1.

L’enthousiasme des fans mexicains pour la Formule 1 est aussi grand que l’envie de la FOM de conquérir de nouveaux marchés émergeants, et l’abondance de fans mexicains se donnant rendez-vous sur le Circuit des Amériques, ces deux dernières années, a conforté Ecclestone concernant le lancement des travaux sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez.

Comme tous les projets sérieusement portés par la FOM ces dernières années, c’est avec l’architecte Hermann Tilke aux commandes qu’ont tout juste débuté les travaux, commençant par la réalisation d’un nouveau complexe de stands aux normes contemporaines.

Le projet est soutenu financièrement par la société Telmex de Carlos Slim, ainsi que plusieurs autres compagnies nationales ayant activé les leviers de fonds privés, pour faire de cet évènement le plus grand évènement sportif mexicain.

Le lancement des travaux fait suite à une inspection initiale de Charlie Whiting, délégué technique de la FIA, ainsi que de nombreuses grandes pontes de la politique et des sports du pays, ainsi que de la Fédération Internationale de l’Automobile.

A la façon de Dietrich Mateschitz avec son rêve de retour de GP autrichien, Carlos Slim est en passe de réaliser le sien, en faisant arriver une nouvelle épreuve de rang international dans sa nation qu'il souhaite voir briller médiatiquement et commercialement.

Prochain article Formule 1
Pourquoi McLaren est-elle la dernière force Mercedes?

Article précédent

Pourquoi McLaren est-elle la dernière force Mercedes?

Article suivant

Mercedes pourrait revoir sa politique sur les consignes d'équipe

Mercedes pourrait revoir sa politique sur les consignes d'équipe

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités