Le monde de la F1 perd Renaud de Laborderie

La salle de presse F1 ne sera plus tout-à-fait la même

La salle de presse F1 ne sera plus tout-à-fait la même. Renaud de Laborderie, icône des Grand Prix, s’est éteint ce dimanche, jour d’une course mémorable.

L’intensité des courses et des coulisses du paddock étaient relatées à force d’anecdotes et d’informations privilégiées par celui qui a promené sa silhouette parmi des générations d’arpenteurs du paddock. Renaud faisait partie du paysage de la presse F1 francophone et internationale, au point que l’on aurait pu oublier que cela faisait près de 600 Grand Prix qu’il était là.

Renaud avait récemment sorti un cocasse et instructif abécédaire de la F1 et riche en souvenirs. Il nourrissait depuis des dizaines d’années les étagères des amateurs de sport mécanique avec son Livre d’Or et de nombreuses parutions plongeant en profondeur dans les traits de caractères de pilotes que peu ont aussi bien connu que lui.

Enfin, il demeure celui qui entraîna certains d'entre nous vers sa passion, les encourageant sur leur chemin professionnel.

Toute l’équipe de ToileF1 se joint à la douleur de sa femme Agnes, elle aussi figure incontournable du paddock, dans ce triste moment.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités