Le moteur Mercedes n'est pas tendre avec les Pirelli

Selon la publication allemande Auto und Motor Sport, la puissance du moteur Mercedes serait en partie responsable de la dégradation excessive des pneumatiques des F1 qui sont équipées du moteur allemand

Selon la publication allemande Auto und Motor Sport, la puissance du moteur Mercedes serait en partie responsable de la dégradation excessive des pneumatiques des F1 qui sont équipées du moteur allemand. En comparaison, les voitures équipées des moteurs Renault ou Ferrari – moteurs légèrement moins puissants que le moteur Mercedes - préserveraient mieux les pneumatiques.

Actuellement, trois écuries roulent avec le bloc moteur Mercedes : Force India, McLaren et Mercedes. Le phénomène se produirait surtout lors de l'accélération en sortant des virages pris à vitesse moyenne et toucherait les pneus arrière.

Des propos tenus par Ross Brawn (Mercedes) et Lewis Hamilton (McLaren) confirment le problème.

“Les caractéristiques du moteur Mercedes ont une large influence sur la dégradation des pneus,” explique Brawn.

“Lotus, Red Bull et Ferrari sont capables de faire durer un train de pneus plus longtemps que nous,” ajoute Hamilton.

Du côté de Mercedes, on reconnaît le problème et on va profiter de la pause estivale pour travailler sur de nouvelles cartographies plus favorables aux pneumatiques.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités