Le nouvel exploit d'un Pérez en mal de reconnaissance

Il y a eu Bahreïn 2014, puis Sotchi 2015. Il y a désormais Monaco 2016.

Le nouvel exploit d'un Pérez en mal de reconnaissance
La Sahara Force India F1 VJM09 du troisième, Sergio Pérez, dans le parc fermé
Sergio Pérez, Sahara Force India F1, fête sa troisième place avec son équipe
Sergio Perez, Sahara Force India F1, en conférence de presse
Sergio Pérez, Sahara Force India F1, fête sa troisième place avec son équipe
Sergio Perez, Sahara Force India F1, fête sa 3e place avec son team
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09

En moins de trois saisons, Sergio Pérez a décroché son troisième podium avec Force India - le sixième de sa carrière. À ses yeux le plus beau, dans les rues de la Principauté et dans des conditions extrêmement délicates en début de course. 

Tandis que son coéquipier Nico Hülkenberg, au talent reconnu et lui aussi "centenaire" en termes de participations en Grand Prix, est toujours en quête d’un premier podium dans la catégorie reine, Pérez a su une nouvelle fois saisir l’opportunité. Le Mexicain confirme chaque année tout le bien que son équipe pense de lui.

Sans doute assagi avec les années, Pérez conserve un talent intact et une capacité à réaliser des coups d’éclat comme il en avait déjà signés au début de sa carrière avec Sauber. Finalement, dans cette carrière qui a débuté il a cinq ans, il n’y a pour le moment "que" son passage chez McLaren en 2013 qui a mal tourné. En dépit de cette douloureuse expérience, Pérez a su rebondir, et prouve encore une fois qu’il peut avoir de belles ambitions. 

McLaren... Comme un sparadrap

Dans un début de saison compliqué pour Force India, Pérez a offert un sacré rayon de soleil à l’écurie indienne à Monaco. Et, en montant sur le podium, il a aussi placé un nouveau coup de projecteur sur lui-même. Suffisant pour convaincre à nouveau une équipe de pointe à l’avenir ? Il le sait, ce n’est pas ce seul podium qui peut servir d’argument. "J’espère que ce que j’ai fait ces dernières années [peut convaincre]", insiste-t-il.

"J’ai connu une période vraiment difficile chez McLaren, et il semble que c’est ce dont tout le monde se souvient ; mais personne ne se souvient de ma période chez Sauber, de ma période chez Force India", vient-il à regretter. "Tout ce que je peux faire, c’est continuer à faire mon travail, continuer à le faire aussi bien que je peux, continuer à progresser en tant que pilote."

"Je crois que j’ai beaucoup progressé ces dernières années. Je suis un pilote plus complet dans tous les domaines, en qualifications, en course, en rythme de course, avec plus d’expérience. Alors si jamais une opportunité se présente, je serai prêt pour ça. Si ce n’est pas le cas, tout ce que je peux c’est continuer à faire mon travail."

partages
commentaires
Technique - Le coup d'épée dans l'eau de Ferrari à Monaco

Article précédent

Technique - Le coup d'épée dans l'eau de Ferrari à Monaco

Article suivant

Alonso - Les pneus posent "un gros problème" à McLaren

Alonso - Les pneus posent "un gros problème" à McLaren
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Formule 1
4 août 2021
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021