Le point sur les transferts pour la saison 2009

Tous les spécialistes s’amusent à le dire que les négociations sur les nouveaux contrats débutent lors du Grand Prix de Hongrie

Tous les spécialistes s’amusent à le dire que les négociations sur les nouveaux contrats débutent lors du Grand Prix de Hongrie. Or cette course approchant à grands pas, ToileF1 vous propose un petit tour d’horizon sur le probable plateau des pilotes de 2009.

- Ferrari :


Au sein de la Scuderia, les dirigeants sont clairs : leurs deux pilotes ont un contrat pour 2009. Une insistance qui n’effarouche pourtant pas Fernando Alonso qui ne cesse de répéter les ronds de jambe envers l’écurie de Maranello. Reste à savoir si les ambitions du pilote espagnol sont pour 2009 ou 2010 !

- BMW Sauber :


Il serait inimaginable pour l’écurie alémanique de laisser filer Robert Kubica, qui a prouvé son potentiel à maintes reprises cette année, notamment en remportant le Grand Prix du Canada. Cependant si les performances de la F1.08 continuent de décroître, il ne serait pas impossible que le pilote polonais aille voir ailleurs. Mais le problème est de savoir où et quand ?

En revanche la courbe de popularité de Nick Heidfeld au sein de l'équipe est plutôt variable. Un jour il épate tout le monde, mais le lendemain il est perdu. Ces variations pourraient agacer Mario Theissen qui souhaiterait se rapprocher de Nico Rosberg.

- McLaren :


Dans l’écurie de Ron Dennis, un homme est rattaché à l’écurie pour presque toute sa carrière : Lewis Hamilton. Par conséquent le prodige anglais ne cherche même pas ailleurs étant donné qu’il doit tout à McLaren Mercedes. Heikki Kovalainen a été aujourd'hui officialisé dans l'écurie Mclaren pour la saison prochaine.

- Red Bull :


Chez eux, le problème est réglé : Mark Webber sera le pilote n°1 et Sebastian Vettel le pilote n°2 pour remplacer le vétéran David Coulthard. Les contrats sont déjà signés et l’écurie se concentre déjà sur la monoplace plutôt que sur les pilotes. La RB5 de Newey devra se battre avec les meilleures.

- Toyota :


L’écurie nippone risque de faire une terrible erreur. En assurant Kobayashi d’un volant en F1 pour 2009, Toyota F1 va devoir se séparer de l’un de ses pilotes, cependant tout porte à croire que c’est Jarno Trulli qui va partir. Et pourtant il a sauvé l’honneur de l’équipe tellement de fois ! Sa seule chance de s’en sortir serait que Kobayashi remplace Rosberg chez Williams.

En ce qui concerne le pilote allemand Timo Glock, sa situation est bancale. Alors certes, à chaque fois qu’une opportunité de bon résultat se présente à lui, il la saisit, mais le problème c’est que ces opportunités sont rares. Néanmoins, son contrat avec la firme nippone couvre la saison prochaine et par conséquent on devrait le retrouver dans le baquet de la TF109.

- Renault :


Les choix de management de Renault ces dernières années ont été souvent contestés. Pour 2009, c’est la stabilité qui devrait triompher au sein du Renault F1 Team. Nelson Piquet devrait donc rester, comme son contrat le précise.

Quant à Fernando Alonso, il peut rester s’il le souhaite, mais le pilote espagnol n’a plus vraiment confiance dans le potentiel de l’écurie française et il voudrait se rapprocher de Ferrari. Cependant, Honda le demande aussi et le constructeur japonais est prêt à casser son porte-monnaie.

Si le double champion du monde quitte Renault, deux prétendants pourraient le remplacer : Heikki Kovalainen et Romain Grosjean.

- Williams :


L’écurie de Sir Franck Williams n’est pas totalement libre dans son choix de pilote. En effet, son motoriste Toyota impose Nakajima avec le package moteur. Mais l’équipe de Grove a dans ses murs un prodige du pilotage en la personne de Nico Rosberg.

Cependant Nico peut quitter l’écurie s’ils ne parviennent pas à s’emparer de la quatrième place au championnat constructeurs de cette année. Il peut donc se retrouver dans une monoplace de couleur différente à celle de cette année. Il se dit que McLaren et BMW seraient sur le coup.

Pour le remplacer en cas de départ, Williams devra peut-être embaucher Kobayashi. Néanmoins tout le monde connaît le talent du patron de l’équipe pour trouver des jeunes perles du pilotage.

- Toro Rosso :


Est-ce que lorsque Sebastian s’en va, Sébastien peut le remplacer en tant que pilote leader ? C’est à cette question que Gerhard Berger et ses associés doivent réfléchir. Sébastien Bourdais a du talent, comme le prouve ses titres en ChampCar. Cependant il s’entête à adapter la voiture à son pilotage, alors que c’est son pilotage qui devrait s’adapter à la voiture.

En outre, la boisson Red Bull est maintenant autorisée en France et par conséquent Dietrich Mateschitz, le patron de la firme, n’a plus besoin de faire de publicité.

Néanmoins, une chose peut sauver Bourdais : l’absence de remplaçant ! En effet, il faut déjà remplacer Vettel, ce qui ne sera pas une chose simple. Alors même si Buemi et Senna postulent, il est fort probable que Sébastien Bourdais sera encore à bord de vaisseau F1 en 2009.

- Force India :


Au sein de l’équipe indienne, le problème ce n’est pas les pilotes mais la voiture. Giancarlo Fisichella a une très grande expérience de la course qui lui permet de faire des miracles, comme sa victoire en 2003 sur une Jordan, et Adrian Sutil a le même niveau que Hamilton ou Rosberg.

D’ailleurs tout le monde se souvient de la prouesse du jeune pilote allemand au Grand Prix de Monaco de cette année où il était quatrième avant de se faire harponner par la Ferrari de Kimi Räikkönen.

Le seul hic est représenté par Vitantonio Liuzzi, le pilote essayeur qui se verrait bien prendre la place du vétéran Fisichella. Toutefois, on ne voit pas Vijay Mallya, le propriétaire de l’écurie, licencier Fisichella qui apporte une dose de savoir-faire à l’équipe.

- Honda :


On termine avec la lanterne rouge du paddock, puisque malgré un budget astronomique, Honda F1 ne parvient pas à se battre régulièrement pour les points. Cependant la monoplace de 2009 sera dessinée par Ross Brawn et cela peut changer la donne.

Un budget énorme, une expérience de la course et un stratège intelligent. De quoi peut manquer Honda en 2009 ? La réponse est simple, il lui faut un pilote de talent. Ce pilote peut être Jenson Button ou Rubens Barrichello, mais il peut surtout se nommer Fernando Alonso.

Nick Fry veut le double champion du monde espagnol dans son équipe, mais attention car Ross Brawn ne veut pas d’un pilote éphémère qui se sert de l’écurie comme d’un siège dans une salle d’attente.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Jarno Trulli , Jenson Button , Rubens Barrichello , Mark Webber , David Coulthard , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Gerhard Berger , Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nelson Piquet , Sébastien Bourdais , Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Vitantonio Liuzzi , Robert Kubica , Timo Glock , Sebastian Vettel , Nick Fry , Adrian Sutil , Mario Theissen , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités