Le point sur les transferts 2007

La saison que nous venons de vivre a plus ressemblé à celle des transferts en vue de la saison 2007 qu'à une saison de Formule 1 2006

Le point sur les transferts 2007

La saison que nous venons de vivre a plus ressemblé à celle des transferts en vue de la saison 2007 qu'à une saison de Formule 1 2006. Tout a commencé en décembre 2005, quand Fernando Alonso a annoncé un an à l'avance qu'il conduirait pour McLaren-Mercedes en 2007.

Depuis, tous les pilotes sont sujet à diverses rumeurs en ce qui concerne leur placement pour l'année prochaine, même les plus importants d'entre-eux.

Il ne reste plus que deux baquets de titulaire disponibles pour 2007, après que McLaren ait confirmé Lewis Hamilton aux côtés de Fernando Alonso. Le rôle des pilotes essayeurs n'est pas toujours bien défini ; il n'est en effet pas toujours clair lequel d'entre-eux est pilote de réserve.

Voici où nous en sommes pour les pilotes 2007, dans l'ordre du classement Constructeurs 2006.

Renault

  • Giancarlo Fisichella : l'italien, pilote numéro 2 de l'équipe en 2006, est le premier rescapé de l'équipe française et en deviendra par conséquent leader, après le départ d'Alonso.
  • Heikki Kovalainen : Renault aura attendu le plus longtemps possible pour annoncer le jeune finlandais, dont c'est la première année en course, et pas dans n'importe quelle équipe !
  • Nelson Piquet Jr. (pilote de réserve)
  • Ricardo Zonta

Ferrari

  • Kimi Räikkönen : un contrat de trois ans pour le nouveau pilote phare de Ferrari, en attendant de voir ce que vaudra Massa face à lui.
  • Felipe Massa : le jeune brésilien s'assure un contrat de deux ans pour prouver de quoi il est réellement capable sans l'emprise de Schumacher.
  • Luca Badoer (pilote de réserve)
  • Marc Gené
McLaren
  • Fernando Alonso : annoncé un an à l'avance, le jeune prodige veut briller avec les Flèches d'Argent.
  • Lewis Hamilton : l'attente fut longue et personne n'osait parier sur l'un ou sur l'autre, mais c'est finalement Lewis qui aura la chance d'être le coéquipier d'Alonso pour sa première saison en F1.
  • Pedro De La Rosa (pilote de réserve)
  • Gary Paffett

Honda

  • Jenson Button : la première victoire de l'anglais devrait donner des ailes à son équipe... théoriquement.
  • Rubens Barrichello : malgré certaines rumeurs sur sa retraite, Rubens se sent bien chez Honda.
  • Christian Klien (pilote de réserve)
  • James Rossiter

BMW

  • Nick Heidfeld : l'allemand a toujours le support de BMW et restera encore un an de plus.
  • Robert Kubica :  le polonais a fait ses preuves et essayera de mener son équipe, très prometteuse, à la victoire dès 2007.
  • Sebastian Vettel
  • Timo Glock

Toyota

  • Jarno Trulli : un nouveau contrat de 3 ans pour l'italien.
  • Ralf Schumacher : son contrat portait déjà jusqu'à fin 2007. Toyota veut jouer la continuité avec ses deux pilotes, Ralf et Jarno étant complémentaires dit-on dans l'équipe japonaise.
  • Franck Montagny

Red Bull Racing

  • David Coulthard : une année de plus pour un des plus anciens pilotes du plateau. Il va pouvoir goûter la fameuse première Red Bull conçue par Adrian Newey.
  • Mark Webber : on ne l'attendait pas et il a balayé tous les autres prétendants pour revenir dans une équipe qu'il connaît déjà.
  • Robert Doornbos (pilote de réserve)
  • Michael Ammermüller
Williams

  • Nico Rosberg : un des nouveaux talents de la F1, dont l'avenir brille déjà, malgré une expérience encore très limitée.
  • Alexander Wurz : un pilote pas tout neuf, mais Williams a besoin de pilotes peu chers et Alex possède l'expérience en plus.
  • Narain Karthikeyan (pilote de réserve)
  • Kazuki Nakajima

Scuderia Toro Rosso

  • Vitantonio Liuzzi : l'italien est peut-être passé très près de la trappe, mais Gerhard Berger continuera de lui faire confiance en 2007.
  • Inconnu : mauvaise nouvelle cependant pour Scott Speed, qui lui n'a pas encore été confirmé. L'américain pourrait être en partance en Champ Car mais garde néanmoins le plus de chances de rester. Sébastien Bourdais sera quant à lui un probable candidat pour 2008 et Tiago Monteiro ne devrait plus être dans les parages avant un petit moment.
Spyker F1

  • Christijan Albers :  le hollandais profite de la nouvelle identité de l'équipe et a surtout réussi à apporter un budget suffisant pour s'assurer le premier baquet de l'équipe, en tant que réel leader.
  • Adrian Sutil : la bataille était rude, beaucoup de pilotes pouvaient prétendre à cette place de titulaire chez Spyker mais contre toute attente, c'est Sutil qui hérite de cette place alors qu'on l'attendait comme pilote essayeur.
  • Giedo van der Garde (à confirmer)
  • Adrian Valles
  • Markus Winkelhock
  • Mohamed Fairuz Fauzy
Super Aguri

  • Takuma Sato : l'équipe s'est construite pour lui et autour de lui, aucune chance de le voir partir ailleurs.
  • Anthony Davidson : enfin ! Après 6 ans de dur travail chez Honda, Anthony est enfin récompensé et retourne à la compétition. Il éjecte Sakon Yamamoto de son baquet et promet de montrer tout son talent face à Sato.
  • Giedo van der Garde (à confirmer)
  • Sakon Yamamoto

- Pour plus d'informations, consultez les actualités de la rubrique Transferts.

partages
commentaires
Qui veut un t?l?phone portable McLaren ou Ferrari ?

Article précédent

Qui veut un t?l?phone portable McLaren ou Ferrari ?

Article suivant

Valence, jour 4 : Hamilton marque pendant les prolongations

Valence, jour 4 : Hamilton marque pendant les prolongations
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021