Le Qatar très proche d'accueillir la F1

Le Qatar, désireux depuis de nombreux mois d'attirer la Formule 1 dans son pays, semble avoir franchi une nouvelle étape dans ses démarches entreprises auprès des instances dirigeantes de la discipline

Le Qatar, désireux depuis de nombreux mois d'attirer la Formule 1 dans son pays, semble avoir franchi une nouvelle étape dans ses démarches entreprises auprès des instances dirigeantes de la discipline.

Malgré les courses déjà disputées à Bahreïn et Abu Dhabi, le Qatar est visiblement proche d'un accord définitif avec Bernie Ecclestone. Une information rapportée par Nasser bin Khalifa Al-Attiyah, Président de la Fédération nationale de sport automobile du Qatar et vice-président de la FIA pour la région Moyen-Orient.

"Nous sommes sur le point de signer les contrats pour organiser une course de F1," a déclaré Al-Attiyah à l'agence AFP. "Toutes les étapes sont franchies et il n'y a désormais plus que quelques détails à régler avant la signature officielle."

Ce dernier a ajouté que le Grand Prix du Qatar pourrait être au calendrier dès 2016, même si le lieu qui accueillera la course n'est pas encore déterminé. Elle pourrait être disputée sur le circuit de Losail, qui accueille le MotoGP et qui est déjà aux normes, ou sur un circuit urbain créé dans les rues de la capitale Doha.

Rappelons que jusqu'à présent, le prince héritier de Bahreïn Salman Ben Hamad Al-Khalifa avait refusé la tenue d'un Grand Prix au Qatar. L'homme avait auparavant obtenu de Bernie Ecclestone un droit de veto concernant la tenue de courses de Formule 1 dans le Golfe, mais Al-Attiyah est selon toute vraisemblance parvenu à le convaincre.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités