Le refus de Mercedes auprès de Red Bull réduit les options d'Aston Martin

partages
commentaires
Le refus de Mercedes auprès de Red Bull réduit les options d'Aston Martin
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
9 sept. 2015 à 10:00

La décision de Mercedes de ne pas motoriser Red Bull l’année prochaine laisse Williams et Force India seuls dans leur tentative de convaincre Aston Martin de les sponsoriser. 

#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE logo / signage
Claire Williams, Team Principal Williams
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Podium : le troisième, Felipe Massa, Williams
Le troisième, Felipe Massa, Williams FW37
Une Grid Girl
Felipe Massa, Williams FW37

Aston Martin a évalué un engagement en Formule 1, avec la proposition de Christian Horner auprès d’Andy Palmer, directeur général, et de Simon Sproule, directeur du marketing. Le Team Principal de Red Bull espérait trouver un partenariat commercial à l’image de celui dont dispose l’équipe actuellement avec Infiniti, tout en bénéficiant des moteurs Mercedes. Le constructeur allemand détient en effet 5% des parts d’Aston Martin. 

 

 

Mais après les révélations de Motorsport.com lundi, comme quoi Mercedes a fermé la porte à une motorisation de Red Bull, l’équipe de Milton Keynes se tourne désormais vers Ferrari et son projet de partenariat avec Aston Martin devient impossible. 

Volonté ou non d’un programme F1?

La fin de l’opportunité avec Red Bull signifie que d’autres équipes clientes de Mercedes - Williams et Force India - ont désormais une meilleure chance de trouver un accord avec Aston Martin si la marque souhaite s’impliquer en F1. Cependant, tout dépendra de l’impatience ou non du constructeur britannique à investir son argent pour une forte présence dans la catégorie reine.

Plus tôt cette année, Palmer a rappelé que malgré l’intérêt réel pour la F1, les facteurs économiques rendaient cette idée "improbable"

"Ce serait difficile pour nous. En tant que compagnie nous n’avons pas de l’argent pour aller en Formule 1 et faire un travail décent", avait-il déclaré. "A moins de penser pouvoir concurrencer Ferrari d’une certaine manière, je ne voudrais pas le faire pour juste les contempler."

Une grande marque

Team Principal adjointe de l’écurie de son père, Claire Williams déclare qu’un lien avec Aston Martin serait une bonne chose. 

"En tant qu’équipe on veut toujours regarder les options et Aston Martin est une grande marque, une grande marque britannique", souligne-t-elle. "Je crois qu’un partenariat avec eux fonctionnerait bien."

"Comme chacun sait, ils discutent avec Force India et comme chacun sait nous avons un partenariat à long terme avec Mercedes, et nous sommes vraiment heureux de ce partenariat pour le moment. Et pourquoi ne le serions-nous pas, alors que c’est la meilleure unité de puissance de la grille?"

Interrogée sur la possibilité d’avoir un accord avec Aston Martin pour rebadger les moteurs Mercedes, Williams ajoute : "Nous n’avons pas eu cette conversation du tout. Mais nous sommes heureux d’avoir un partenariat avec la marque Mercedes. C’est important pour nous, tout comme ça le serait avec Aston Martin. Alors nous sommes heureux."

Attrait financier

Même si Williams possède déjà un sponsor titre avec Martini, l’équipe est ouverte pour trouver de nouvelles sources de financement. 

"Chaque équipe procède d’une manière différente commercialement et nous avons été très chanceux d’attirer quelques grandes marques ces deux dernières années", reconnait Claire Williams. "L’un de nos plus grands atouts est d’être une équipe indépendante et nous pouvons être vraiment flexibles avec nos partenariats."

Prochain article Formule 1
Webber - "Pastor, si tu n'es pas performant, va-t'en!"

Article précédent

Webber - "Pastor, si tu n'es pas performant, va-t'en!"

Article suivant

Pirelli proposera les pneus les plus tendres à Sotchi

Pirelli proposera les pneus les plus tendres à Sotchi

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Force India , Williams
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités