Le règlement 2017 reste dans le flou, faute d'accord

Suite à la réunion de mardi entre les équipes et Pirelli, aucun accord n’a été trouvé pour valider les changements de la règlementation technique 2017, mais des progrès ont été effectués concernant les tests pneumatiques. 

Le règlement 2017 reste dans le flou, faute d'accord
Nico Rosberg dans le parc fermé
Vainqueur: Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W05 avec Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W05 heureux dans le parc fermé
Fernando Alonso dans le parc fermé
Des pneus Pirelli sous la pluie
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 se touchent au début de la course
Bernie Ecclestone
Le départ
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08 au départ de la course

Pirelli avait initialement organisé cette réunion à Milan pour discuter de l’approche pneumatique avec les pilotes, les équipes et les dirigeants de la Formule 1, dans le but de mieux comprendre la direction à suivre à l’avenir. Néanmoins, suite à l’incertitude grandissante autour des changements de la règlementation aéro pour 2017, cette rencontre s’est transformée en un débat davantage centré sur ce sujet. 

Preuve s'il en est de l’importance de la réunion, les dirigeants de Pirelli étaient entourés de Bernie Ecclestone et Jean Todt pour représenter les institutions, ainsi que de patrons haut placés comme Sergio Marchionne (Ferrari), Ron Dennis (McLaren) et Toto Wolff (Mercedes). Les pilotes étaient quant à eux représentés par Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Nico Rosberg, Felipe Massa, Valtteri Bottas et Daniil Kvyat, tous présents pour donner leur opinion sur les changements nécessaires. 

Dernière chance pour 2017

Malgré le petit espoir qui existait avant cette réunion, il semble qu’aucun accord n’a été trouvé entre les équipes pour décider d’une direction commune à suivre en matière de changements techniques pour 2017. Des divergences philosophiques subsistent entre les acteurs majeurs du sport, et il ne reste plus qu’une série de réunions (Groupe Stratégique et Commission F1 à Genève le 23 février) pour tenter de trouver un accord avant la fin du mois, faut de quoi la nouvelle règlementation devrait être repoussée à 2018. 

Ce délai provient de la nécessité de réunir la majorité autour d’une solution avant le 1er mars, sans quoi c’est l’unanimité qui sera requise pour modifier la règlementation de l’année suivante après cette date. 

Tests pneumatiques

L’une des notes positives de la réunion de mardi concerne en revanche la requête de Pirelli pour disposer de plus d’opportunités de tests pneumatiques. Le manufacturier italien en a fait un cheval de bataille depuis longtemps maintenant, précisant qu’il était nécessaire de disposer d’un programme d’essais adéquat pour satisfaire les exigences de la F1. 

Les arguments de Pirelli ont pris davantage de poids suite à l’incident majeur qu’a connu Michelin plus tôt dans la journée de mardi, lors d’essais d’intersaison qui se déroulaient en MotoGP à Sepang. 

Pirelli et les équipes auraient accepté de travailler main dans la main pour mettre en place un programme d’essais visant à préparer au mieux l’introduction de pneus plus larges en 2017. L’objectif serait de valider les nouvelles règles relatives aux tests de pneus avant la fin du mois. 

Enfin, les pilotes auraient affirmé leur souhait de disposer de pneus qui ne souffrent plus d’une dégradation élevée et qui permettent d’attaquer davantage en piste. Nico Rosberg aurait été particulièrement explicite sur le sujet, insistant sur le bénéfice que cela apporterait en matière de spectacle d’avoir des pilotes en mesure d’être davantage à l’attaque en piste. 

partages
commentaires
Honda réaffirme sa philosophie de gestion du personnel
Article précédent

Honda réaffirme sa philosophie de gestion du personnel

Article suivant

Frédéric Vasseur dirigera l'équipe Renault Sport F1 Team

Frédéric Vasseur dirigera l'équipe Renault Sport F1 Team
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021