Le retour de Schumacher n'est pas une réussite financière

Il n'y a pas que sur la piste que le retour de Michael Schumacher n'est pas à la hauteur

Il n'y a pas que sur la piste que le retour de Michael Schumacher n'est pas à la hauteur. Le retour à la compétition du septuple champion du monde n'a en effet pas suscité l'intérêt espéré auprès des annonceurs et sponsors éventuels. Willi Weber, l'agent du pilote, parle d'une "Schumi-lassitude".

"La commercialisation ne se déroule pas comme je l'avais espéré. C'est plutôt très modéré, il y a une certaine Schumi-lassitude," a déclaré Weber au quotidien allemand Bild.

Ces difficultés seraient dues, entre autres, aux très bonnes performances de Sebastian Vettel : "Vettel est le nouveau Schumi. Il est partout sur les panneaux publicitaires, à la télé, c'est le numéro 1. Michael a laissé un vide dans lequel Sebastian s'est engouffré, car il gagne et Michael ne gagne pas encore."

Autre explication avancée par "Monsieur 20%", en rapport avec le pourcentage qu'il prend sur les revenus de Michael Schumacher, le désintérêt général pour la discipline.

"C'est plus facile de trouver une vierge de 50 ans qu'un sponsor pour la Formule 1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités