Le retour des ravitaillements en 2017 est toujours d'actualité

Le sujet s'est quelque peu tassé ces derniers mois, mais le retour des ravitaillements en carburant pour la saison 2017 reste d'actualité, selon le Président de la FIA, Jean Todt.

Le retour des ravitaillements en 2017 est toujours d'actualité
L'équipe Red Bull Racing ravitaille la voiture de David Coulthard
Tiago Monteiro prend part à la pratique de ravitaillement à Silverstone pour l'équipe Midlet F1
Un membre de l'équipe Red Bull Racing se tient prêt pour le ravitaillement
Jean Todt, Président de la FIA
Charger le lecteur audio

Plusieurs pilotes se sont prononcés en faveur d'un retour des ravitaillements, y voyant le moyen d'être plus rapides, tandis que les écuries y étaient plutôt opposées, citant notamment des coûts élevés. Est-il donc réellement possible de voir les F1 reprendre de l'essence en cours de Grand Prix l'an prochain, pour la première fois depuis 2009?

"Oui, c'est vrai," confie Todt à l'Autosport International Show. "Quand nous avons un doute à un sujet, et personnellement et franchement j'ai un doute, nous discutons au sein du groupe de travail et nous nous demandons si c'est la bonne chose de ne pas avoir de ravitaillements."

"Vous savez pourquoi les ravitaillements ont été interdits? C'est à cause du coût de transport du ravitailleur. Maintenant, nous sommes dans une sorte de domaine moderne où nous savons comment cela fonctionne."

Un retour des ravitaillements n'irait pas dans le sens de la réduction des coûts, mais selon Todt, ce ne serait qu'une goutte d'eau dans l'océan des dépenses des écuries de Formule 1.

"Nous parlons d'environ 50'000€ par an," estime le Cantalien, faisant part d'un coût bien inférieur aux estimations des équipes. "Si c'est bon pour le spectacle, je suis en faveur de réduire les coûts mais ce n'est pas un point-clé sur le coût global de la Formule 1."

partages
commentaires
Todt croit en une solution "très proche" pour les moteurs
Article précédent

Todt croit en une solution "très proche" pour les moteurs

Article suivant

Pérez - Haas F1 sera immédiatement compétitif

Pérez - Haas F1 sera immédiatement compétitif