Le rival de Todt pourrait supprimer le GP de Bahreïn

Si le Britannique David Ward est élu en décembre prochain à la tête de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), il pourrait enlever le Grand Prix de Bahreïn du calendrier 2014

Si le Britannique David Ward est élu en décembre prochain à la tête de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), il pourrait enlever le Grand Prix de Bahreïn du calendrier 2014.

La course disputée sur le circuit de Sakhir est sujette à controverse depuis 2012, où après un an d'absence la F1 y est revenue. Les conditions de sécurité n'y sont pas optimales en raison de la révolte actuellement en cours.

"Si l'on voit que la situation se détériore, ce qu'il faudrait, car cela pourrait arriver dans d'autres pays, c'est une procédure standard. Comme cela, nous nous assurerons qu'un pays ne sera pas traité différemment par rapport à un autre" a déclaré Ward à la BBC.

C'est le président actuel Jean Todt qui avait pris la décision de revenir au Bahreïn en 2012 et 2013. Lors de l'épreuve de l'année dernière, l'équipe Force India avait été prise à partie en repartant vers son hôtel le jeudi, ce qui avait contraint l'équipe à raccourcir sa journée du vendredi.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Todt
Équipes Force India
Type d'article Actualités