Le surpoids, nouvelle donne de la F1 version 2014

En 2014, le règlement impose un poids minimal (incluant le pilote) de 690 Kg au lieu de 642 Kg en 2013

En 2014, le règlement impose un poids minimal (incluant le pilote) de 690 Kg au lieu de 642 Kg en 2013.

Cette augmentation de poids de 7% pourrait se voir comme une providence pour les ingénieurs concevant les futures monoplaces 2014. Néanmoins, dans la réalité, il n’est est rien : certains facteurs, comme le moteur, les pneumatiques plus endurants et résistants, ainsi que les batteries ERS viennent compliquer l'équation de façon conséquente.

Les grands bouleversements du règlement technique 2014 ont mis les ingénieurs face à des problèmes de surpoids, et surtout, de répartition des masses.

Certains directeurs techniques, dont Adrian Newey, ont élevé la voix auprès de la direction technique de la FIA pour une augmentation de poids minimal d'au moins 10Kg. Et comme il est bon de rallier le public à sa cause en F1, le Britannique a mis cela sur une égalité des chances entre les pilotes plus lourds et les plus légers. Les raisons de cette volonté sont cependant bien moins philantropes, Sebastian Vettel n’affichant que 68 kg sur la balance !

Voici une liste non exhaustive des points critiques du règlement technique 2014 qui engendrera

d'importantes modifications des performances

:

- Utilisation d'un moteur V6 de 1,6L de cylindrée, équipé d'un turbo à récupération d’énergie au lieu du V8 2L

- Utilisation d'une batterie pour l'ERS plus volumineuse que celle qui équipait les KERS en 2013

- Échangeur Air/Air (Intercooler)

- Structure renforcée de soutien au moteur

- Boite de vitesse plus volumineuse et plus lourde, équipée d'un moteur de propulsion électrique plus lourd

- Pneumatiques plus lourd

- Suspension à tirant très certainement privilégiée

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Adrian Newey
Type d'article Actualités