Le système KERS de Red Bull est enfin au point

Lors des trois premiers Grands Prix de la saison, Red Bull Racing a connu des ennuis avec son système KERS

Lors des trois premiers Grands Prix de la saison, Red Bull Racing a connu des ennuis avec son système KERS. Inutilisé en Australie, défaillant en Malaisie et en Chine, affectant notamment Mark Webber, il serait enfin au point aujourd'hui.

Après le dernier Grand Prix, l'écurie championne du monde avait insisté sur sa volonté de résoudre tous les problèmes pour disposer d'un KERS à 100% en Turquie. D'après les dires d'Helmut Marko, conseiller auprès de Red Bull Motorsport, c'est désormais chose faite. Visiblement, le système de récupération d'énergie cinétique souffrait de problèmes de surchauffe récurrents.

"Notre système KERS est au point. Tout au long des vacances de Pâques, nous avons effectué quelques modifications. C'est beaucoup mieux maintenant. Cela fonctionne," a confié Marko au journal allemand Bild.

Avant d'aborder la saison européenne et les courses d'Istanbul et Barcelone, Marko a également affiché sa confiance quant au potentiel de la RB7 pour ces deux tracés. "Les deux prochaines pistes devraient être bonnes pour nous," a-t-il affirmé au Kleine Zeitung.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités