Le temps presse pour prolonger le contrat de Pirelli

Pirelli souhaite rester en Formule 1 après la saison 2013, mais pour Paul Hembery, directeur de la compétition chez le manufacturier italien, la FIA devrait se dépêcher si elle veut conserver Pirelli

Pirelli souhaite rester en Formule 1 après la saison 2013, mais pour Paul Hembery, directeur de la compétition chez le manufacturier italien, la FIA devrait se dépêcher si elle veut conserver Pirelli.

"Plus le temps passe, plus il est difficile d'arriver à un accord. L'Europe ne va pas bien dans le secteur automobile et plus on attend, plus le conseil d'administration est hostile."

"Plus le temps passe, plus les grosses compagnies changent d'avis... J'espère que ça ne sera pas le cas cette fois-ci."

Hembery a expliqué qu'une majorité des écuries de F1 souhaitait le retour du manufacturier italien, mais, comme souvent selon lui, certaines sont un peu plus réticentes, surtout sur le plan commercial.

"Nous avons un bon nombre d'écuries souhaitant continuer avec nous. Mais comme toujours, il y a quelques discussions d'ordre commercial avec quelques autres écuries."

Pirelli a effectué son retour en Formule 1 en 2011 après 20 ans d'absence. Le manufacturier italien avait pris la place de Bridgestone, manufacturier unique depuis 2007.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités