Le virage numéro 10 inquiète Alonso

Après avoir effectué un tour de reconnaissance du circuit de Singapour, Fernando Alonso a fait part de son scepticisme quant aux vibreurs installés dans le virage numéro 10

Après avoir effectué un tour de reconnaissance du circuit de Singapour, Fernando Alonso a fait part de son scepticisme quant aux vibreurs installés dans le virage numéro 10.

Comme l'avait expliqué Sébastien Bourdais hier, le double champion du monde craint que ces vibreurs n'endommagent les monoplaces si un pilote venait à mal négocier la chicane.

"Ce n'est pas la meilleure solution qu'ils pouvaient trouver. Nous sommes inquiets parce que si vous manquez la chicane ou la trajectoire, alors vous devrez passer sur les vibreurs et vous risquez d'endommager le châssis ou le bas de la voiture."

"Si vous endommagez une voiture ce n'est pas un problème parce que vous pouvez prendre la voiture de réserve. Mais si vous en abîmez deux, vous pouvez rentrer chez vous. C'est un souci pour l'instant."

"Mais je ne sais pas quelle serait la meilleure solution et je ne sais pas s'ils seront capables de faire quelque chose rapidement, avant demain. Donc je ne sais pas."

Charlie Whiting, délégué à la sécurité au sein de la FIA, a inspecté les lieux et étudie désormais la situation.

De leurs côtés, les organisateurs testeront cette nuit l'éclairage du circuit. Certaines lumières seront éteintes afin de voir le temps nécessaire avant que l'éclairage complet ne soit rétabli.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Sébastien Bourdais
Type d'article Actualités