Leclerc : "J'étais à 110% du premier au dernier tour"

Charles Leclerc revient sur la course d'Abu Dhabi, où il a décroché la deuxième place du championnat des pilotes.

Leclerc : "J'étais à 110% du premier au dernier tour"
Charger le lecteur audio

Le titre mondial est joué depuis bien longtemps, mais ce Grand Prix d'Abu Dhabi n'était pas sans enjeu, avec la lutte pour le titre honorifique de vice-champion. Sergio Pérez et Charles Leclerc ont abordé cette course à égalité au classement général, et c'est un duel très simple qui s'annonçait donc.

Lire aussi :

Pérez avait remporté la première bataille en prenant la deuxième place sur la grille de départ avec quatre centièmes d'avance sur son rival, et pendant longtemps, le Mexicain a semblé être idéalement placé pour l'emporter dans cette lutte. Tout s'est finalement joué à la stratégie : Pérez a effectué un second arrêt tandis que Leclerc a prolongé son deuxième relais jusqu'au drapeau à damier, franchissant la ligne d'arrivée avec à peine une seconde d'avance.

Le pilote Ferrari était visiblement marqué à l'arrivée. "J'étais à 110% du premier au dernier tour", a-t-il soufflé. "Franchement, nous avons fait la course parfaite. Il n'y avait pas grand-chose de plus à aller chercher. Je savais que la seule manière de battre Checo était d'adopter une stratégie différente et de jouer avec la gestion des pneus, ce que nous avons vraiment bien fait aujourd'hui. Et nous sommes parvenus à faire fonctionner la stratégie à un arrêt. Je suis vraiment, vraiment content."

Pérez, lui, s'est montré philosophe après cet échec. "C'est comme ça. Parfois, tout peut être vraiment serré. Mais en fin de compte, il faut se satisfaire. Vous savez, j'ai tout donné. Collectivement, nous avons tout donné au fil de cette saison. Et je suis sûr que nous reviendrons plus forts l'an prochain." C'est malgré tout le meilleur résultat du pilote Red Bull en Formule 1, lui qui s'était classé quatrième en 2021 mais aussi en 2020 (avec Racing Point).

Leclerc fait en tout cas preuve d'ambition en vue de la saison à venir. "J'espère vraiment que l'an prochain nous pourrons faire un pas en avant afin de nous battre pour le titre. Mais vu où nous étions l'an dernier, c'est un très grand pas en avant. Je pense que nous avons progressé vers la fin de la saison en matière de stratégie. Il faut encore que nous travaillions sur le rythme de course, car nous semblons avoir un peu plus de difficultés le dimanche. Mais nous allons travailler dur cet hiver afin de rattraper [Red Bull]", conclut le Monégasque.

Lire aussi :
partages
commentaires

Championnat - Leclerc vice-Champion, Hamilton hors top 5

Alonso persiste : "Ces choses arrivent toujours sur ma voiture"