Leclerc : La Ferrari 2020 "a fait de moi un meilleur pilote"

Charles Leclerc considère avoir progressé dans divers domaines en 2020, et notamment "grâce" à la Ferrari SF1000 qui l'a obligé à devenir plus patient et à apprendre à se battre pour des places moins élevées qu'en 2019.

Leclerc : La Ferrari 2020 "a fait de moi un meilleur pilote"

Cinquième du classement général, Charles Leclerc a signé deux podiums jusqu'ici lors de la saison 2020. Pas une mince affaire au volant d'une Ferrari SF1000 pour le moins décevante et souffrant de nombreux maux, même s'ils ont parfois été grandement atténués sur certaines pistes ou par certaines orientations techniques. Pour sa troisième saison en F1, le Monégasque est confronté à la gestion d'une campagne où jouer la victoire, contrairement à 2019, est impossible sauf circonstances particulières et où il doit se battre dans un peloton serré et qui joue rarement mieux que les accessits.

Interrogé à Istanbul sur son développement en tant que pilote et dans sa relation avec l'écurie durant cette saison, il a répondu : "Je suis heureux, je suis satisfait de la manière dont j'ai progressé en tant que pilote depuis le début de la saison, surtout sur le plan de la gestion des pneus, je pense qu'il s'agissait d'un de mes points faibles l'année dernière. Et j'ai fait beaucoup d'efforts de ce côté-là. Et ça semble aller mieux désormais, donc c'est positif."

Lire aussi :

"Également, je pense que c'est dans les moments les plus compliqués que l'on se rapproche des gens qui travaillent avec soi. Et je crois que c'est exactement ce qui se passe. Nous essayons donc d'aider l'équipe autant que possible à revenir au niveau où nous voulons être. Et je pense que cela crée des liens forts pour moi, et pour le futur au sein de l'écurie. C'est une bonne chose. Et j'espère que cette situation difficile sera aussi courte que possible."

Quand il lui est demandé si le fait de piloter une voiture relativement peu performante aide justement à progresser plus vite, Leclerc d'expliquer : "Eh bien, la voiture est plus faible cette saison [qu'en 2019]. [...] Je pense qu'elle a fait de moi un meilleur pilote, assurément. Car dans les moments difficiles, j'ai puisé ma détermination de façon différente, en me concentrant sur moi-même, en essayant de progresser, même s'il ne s'agit pas de se battre pour des podiums ou des victoires, nous nous battons pour des positions moins élevées. Mais en fin de compte, c'est aussi important pour moi."

"Et puis également en termes de patience, je ne pense pas avoir été un gars très patient par le passé, mais désormais je dois l'être dans la situation dans laquelle je me trouve. Et j'ai la sensation d'avoir progressé sur cela également. Donc je suis sûrement un meilleur pilote qu'en début de saison ; est-ce que c'est en raison de la situation dans laquelle nous sommes en ce moment, je ne suis pas sûr. Mais mon approche n'a pas réellement changé, au final je vais toujours essayer d'analyser mes points faibles et de progresser."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ce que cherche Hamilton avant de prolonger son contrat
Article précédent

Ce que cherche Hamilton avant de prolonger son contrat

Article suivant

Interlagos garde son Grand Prix pour plusieurs années

Interlagos garde son Grand Prix pour plusieurs années
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021