Leclerc : les frissons et la prise de conscience de Monza

En devenant pilote Ferrari dès sa deuxième saison en Formule 1, Charles Leclerc est allé très vite. Mais c'est en s'imposant lors du Grand Prix d'Italie qu'il a réellement pris conscience de son nouveau statut.

Quatre mois après, et tandis que les émotions d'une première saison chez Ferrari sont retombées, Charles Leclerc peine toujours à mettre des mots sur ce qu'il a vécu à Monza. Une semaine après sa première victoire en Formule 1, le Monégasque s'était de nouveau imposé, cette fois devant un public évidemment tout acquis à la cause de la Scuderia. Parti en pole position après une séance de qualifications polémique, il avait résisté à la pression de Lewis Hamilton tout au long de la course pour triompher. La suite fut un conte de fées : vivre sur la plus haute marche un podium baigné par la liesse des tifosi.

Lire aussi :

"C'est très difficile de trouver les mots pour décrire ce que j'ai ressenti durant cette course", a confié Leclerc ce week-end sur la scène du salon Autosport International. "J'avais énormément de pression, toute l'équipe avait beaucoup de pression, car nous étions en Italie. Ferrari en Italie, c'est énorme, et tout le monde voulait nous voir gagner, alors la pression était grande pour toute l'équipe."

"La semaine avait débuté le lundi, ce qui est différent des autres Grands Prix où les pilotes arrivent habituellement le jeudi. Mais il y avait des événements à Milan. La pression a donc commencé à monter. Après, faire la pole était déjà quelque chose de particulier, mais je devais ensuite me concentrer sur la course. En course, je n'ai eu aucun moment pour souffler. J'avais Lewis à moins de deux secondes en permanence, je crois, donc beaucoup de pression." 

"Après, être sur le podium et avoir finalement remporté la course, voir l'armée rouge sous le podium, c'était extrêmement particulier. Ça m'a donné des frissons et ça m'a fait prendre conscience de ce que c'est que d'être un pilote Ferrari. Je l'avais bien sûr un peu réalisé auparavant, mais je pense que l'on s'en rend vraiment compte une fois que l'on gagne à Monza, que l'on peut véritablement voir la passion dans les yeux des gens, leur passion pour la marque. C'est incroyable à voir."

Alors que se prépare minutieusement la saison 2020, Charles Leclerc est devenu l'an passé le 39e pilote de l'Histoire à remporter au moins un Grand Prix de Formule 1 sous les couleurs de Ferrari. Cet accomplissement permet au Monégasque d'avoir d'ores et déjà le sentiment d'avoir rejoint la grande histoire de la Scuderia.

"Les fans me l'ont fait ressentir ainsi et c'est génial", admet-il. "Mais après, chaque fois que je me retrouve à côté de Mario [Andretti] ou de légendes comme lui, j'ai l'impression de ne pas être au bon endroit. C'est à moi de faire le boulot en piste et d'essayer de démontrer mes capacités."

Le vainqueur Charles Leclerc, Ferrari sur le podium avec du champagne

partages
commentaires
C'était un 12 janvier : Michael Schumacher au volant d'une GP2

Article précédent

C'était un 12 janvier : Michael Schumacher au volant d'une GP2

Article suivant

Il y a 40 ans, les grands débuts de Prost en F1

Il y a 40 ans, les grands débuts de Prost en F1
Charger les commentaires
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021