Leclerc serait heureux d'accueillir Hamilton chez Ferrari

Charles Leclerc a déclaré qu'il serait heureux d'avoir Lewis Hamilton comme équipier au sein de la Scuderia Ferrari, alors que des rumeurs font état de contacts entre le sextuple Champion du monde et le constructeur.

Leclerc serait heureux d'accueillir Hamilton chez Ferrari

La fin du contrat actuel de Lewis Hamilton en 2020 suscite d'ores et déjà des rumeurs sur son avenir. Le Britannique, qui vient de remporter son sixième titre mondial et le cinquième avec Mercedes, est lié à la Scuderia Ferrari par des rumeurs ayant fait état de rencontres avec John Elkann, président de Fiat Chrysler Automobiles. L'engagement de Sebastian Vettel avec Maranello prenant fin en 2020 également, il est aisé de penser que c'est l'Allemand qu'Hamilton remplacerait en cas de transfert.

Et selon toute vraisemblance, il ferait alors équipe avec Charles Leclerc, star montante de la discipline, vainqueur de ses deux premiers Grands Prix cette année. En tout cas, le Monégasque est prêt à accueillir le sextuple Champion du monde : "Bien sûr. Au final, nous sommes en Formule 1 et nous voulons nous battre contre les meilleurs. J'ai eu une grande opportunité cette année d'avoir Seb, qui est quadruple Champion du monde, à mes côtés et j'ai beaucoup appris de lui. On peut toujours apprendre de ce genre de champions, donc oui, évidemment."

Lire aussi :

Dans le duel interne chez Ferrari, Leclerc a battu Vettel en terminant quatrième du classement avec 264 points contre 240. Il est le premier équipier à battre l'Allemand sur une saison depuis Daniel Ricciardo, en 2014 chez Red Bull Racing.

Du côté de Hamilton, la situation n'est pour le moment pas aux grands choix de carrière et il s'est refusé à participer à la rumeur : "Naturellement, tout ce qui se passe derrière des portes closes est évidemment toujours privé, quelle que soit la personne avec qui vous discutez. Je pense que depuis de très nombreuses années, je ne me suis jamais posé et n'ai jamais envisagé d'autres options, parce que nous nous sommes directement engagés sur le chemin qui est le nôtre. Honnêtement, je pense toujours que nous sommes sur ce chemin et je pense qu'il n'y a pas grand-chose qui puisse changer la donne."

"Je sais que Toto [Wolff, le directeur exécutif de Mercedes] évalue aussi ses options sur son avenir et lui seul saura ce qui est le mieux pour lui et sa famille. Donc j'attends de voir ce qu'il va faire. J'aime l'endroit où je me trouve, donc ça ne sera clairement pas une décision prise à la hâte de faire autre chose, mais évidemment je pense qu'il ne peut être qu'intelligent et sage pour moi de me poser et de réfléchir à ce que je veux ; [surtout] s'il s'agit de la dernière période ou étape de ma carrière."

partages
commentaires
Les 5 victoires de Keke Rosberg en F1

Article précédent

Les 5 victoires de Keke Rosberg en F1

Article suivant

Moins d'essais en 2020 mais une garantie pour les rookies

Moins d'essais en 2020 mais une garantie pour les rookies
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Charles Leclerc
Équipes SF
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021