Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Leclerc : Mieux que prévu sur un tour, pire sur les longs relais

partages
commentaires
Leclerc : Mieux que prévu sur un tour, pire sur les longs relais
Par :

La première journée du GP d'Italie 2020 aura réservé des surprises chez Ferrari : si le rythme sur un tour est moins problématique qu'attendu, c'est celui sur les longs relais qui inquiète.

Après un Grand Prix de Belgique proche de la catastrophe pour la Scuderia Ferrari, l'optimisme n'était pas de mise en arrivant à Monza, circuit où la vitesse compte encore plus qu'en Belgique. Finalement, au sortir de la première journée, les choses semblent moins compliquées en se penchant sur la feuille des temps puisque les SF1000 sortent des EL2 en étant engluées dans le dense peloton du milieu de grille, entre les Racing Point pour Charles Leclerc.

Mais en allant plus dans le détail et le factuel, le comportement de la voiture rouge sur les longs relais a semblé particulièrement erratique et a envoyé le Monégasque et Sebastian Vettel à la faute de la même façon (avec un gros survirage) au même endroit (à la sortie du premier Lesmo), avec des issues légèrement différentes.

Lire aussi :

"Ouais, je pense que nous nous attendions à ce que ce soit légèrement pire sur les relais avec peu d'essence, mais ensuite avec beaucoup d'essence nous nous attendions à un peu mieux", a constaté Leclerc au sortir du baquet. "Donc il faut clairement que nous trouvions quelque chose pour la course, sinon ça va être très, très difficile."

"Nous semblons avoir beaucoup de mal avec l'équilibre et la dégradation globale des pneus sur les runs avec beaucoup d'essence. Donc il y a assurément beaucoup de travail à faire là-dessus mais c'est assez positif de voir notre rythme de qualifications. C'était très difficile de piloter avec une voiture chargée en carburant. C'est pourquoi je disais qu'il y avait pas mal de travail mais je suis sûr que nous trouverons une solution pour essayer de corriger cela."

Pas encore la performance pour entrer en Q3 mais nous sommes proches.

Charles Leclerc

Quand il lui est demandé s'il pense que ces problèmes peuvent être corrigés d'ici ce samedi matin, le double vainqueur en Grand Prix répond : "Sûrement. L'objectif est d'être aussi compétitif avec peu d'essence qu'avec beaucoup d'essence. Je ne crois pas que nous nous attendions à bien plus que ce que nous avons montré aujourd'hui avec peu de carburant mais j'espère que nous pourrons améliorer ça, car la journée n'a assurément pas été bonne en rythme de course."

Alors, quel objectif pour demain ? "Espérons que ce soit très serré... Eh bien, avec un peu de chance en Q3, mais je pense que ça va être très serré. Pour l'instant, en étant réaliste, je ne pense pas que nous soyons encore... nous n'avons pas encore la performance pour entrer en Q3 mais nous sommes proches."

Voir aussi :

Renault n'a pas cherché la performance en essais libres

Article précédent

Renault n'a pas cherché la performance en essais libres

Article suivant

GP d'Italie F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP d'Italie F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie EL2
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard