Leclerc pessimiste à cause de pneus avant "dans un sale état"

partages
commentaires
Leclerc pessimiste à cause de pneus avant "dans un sale état"
Par :
12 juil. 2019 à 17:42

Vendredi soir, le pilote Monégasque a refusé de se voiler la face, estimant que les chances de victoire de Ferrari étaient bien maigres ce week-end à Silverstone.

Charles Leclerc a mis en avant les grosses difficultés rencontrées par son équipe sur les longs relais lors des essais libres, affichant un rythme de course à ses yeux préoccupant. Le troisième chrono réalisé derrière les deux Mercedes dans l'après-midi n'a pour lui pas de quoi rassurer au terme d'une journée "pas formidable"

"C'était une journée assez difficile pour nous", déplore Leclerc. "Nous avons testé beaucoup de choses. J'ai l'impression que nous avons eu beaucoup de mal avec le rythme de course aujourd'hui. Le rythme de qualifications n'était pas si mal, mais j'ai le sentiment que Mercedes en a probablement bien plus sous le pied. Ce sera donc très difficile, et il y a encore beaucoup de travail à faire."

Lire aussi :

Ces propos font globalement écho à ceux de son coéquipier Sebastian Vettel, mais alors que l'Allemand semblait vouloir s'accrocher encore à un certain optimisme, Charles Leclerc se montre plus tranchant. "Pour être franc, de mon côté, je m'attendais à ce que Mercedes soit l'équipe à battre ce week-end, et je pense qu'ils ont confirmé que c'était le cas, ils sont très, très rapides en rythme de course", prévient-il. 

Les ennuis de Ferrari sont d'autant plus inquiétants pour Leclerc que l'usure des pneus avant a posé de gros problèmes. Leclerc a décrit des gommes "dans un sale état après les relais de course", précisant que le pneu avant gauche était "particulièrement mort". Un constat confirmé par Mattia Binotto, qui a rappelé à quel point il redoutait que le tracé de Silverstone ne convienne pas à la Ferrari. 

"Nous avions une très forte usure sur les pneus avant, à l'avant gauche, qui se présentait déjà lors du tour qualif", explique le directeur de la Scuderia. "Quand on regarde, nous sommes plutôt costauds dans le premier et le second secteurs, mais il y a une faiblesse dans le dernier, avec davantage de sous-virage. Je pense que nous nous concentrerons là-dessus ce soir, pour essayer de corriger l'usure à l'avant, et lorsque la voiture sera mieux équilibrée, nous aurons un meilleur jugement de notre performance globale à Silverstone."

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - EL2

P. Pilote Constructeur Tours Temps
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 25 1'26.732
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 35 1'26.801
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 30 1'26.929
4 Germany Sebastian Vettel Ferrari 30 1'27.180
5 France Pierre Gasly Red Bull 31 1'27.249
Article suivant
Ricciardo : "On va célébrer les obsèques de ce moteur"

Article précédent

Ricciardo : "On va célébrer les obsèques de ce moteur"

Article suivant

Grosjean accidenté dans les stands : "Nous en avons rigolé"

Grosjean accidenté dans les stands : "Nous en avons rigolé"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu