Leclerc réalise un rêve d'enfance en "résistant à la pression"

Charles Leclerc a remporté le premier Grand Prix de Formule 1 de sa carrière en arrivant au bout des 44 tours du Grand Prix de Belgique moins d'une seconde devant Lewis Hamilton, à l'attaque jusque dans les derniers instants pour refaire un retard de plus de sept secondes après son arrêt aux stands.

Leclerc réalise un rêve d'enfance en "résistant à la pression"

Le Monégasque, dont Hamilton admet que l'on "attendait la victoire depuis le début le saison", s'était élancé depuis la pole position et avait conservé les commandes du Grand Prix au départ, tandis que son équipier Vettel cédait tout d'abord à Hamilton dans le premier virage avant de reprendre la seconde position au bout de la ligne droite de Kemmel, et permettre par ailleurs à Leclerc de creuser une avance de 1''5 dès le premier tour.

Par la suite, Leclerc a été maintenu six tours de plus en piste sur son premier relais en pneu tendres que Vettel, arrêté au 15e passage. Ressorti derrière l'Allemand, il a très vite imposé un rythme lui permettant de recoller sur la Ferrari #5, qu'il a doublée dans difficultés au début du 27e passage, avec une coordination orchestrée par le muret des stands Ferrari et alors que Vettel indiquait déjà des signes d'incapacité à aller au bout de la course sur les gommes mediums sans repasser une seconde fois par les stands.

Lire aussi :

La fin de course de Leclerc aura néanmoins été tout sauf simple, le Monégasque devant ménager une avance initiale de sept secondes sur Hamilton, passé deuxième et retenu pendant près de deux tours par Vettel, mais déterminé à attaquer jusqu'au terme de l'ultime tour du Grand Prix. C'est finalement avec seulement une seconde d'avance que Leclerc s'est imposé et est devenu le 108e vainqueur de l'Histoire des Grands Prix.

"D'un côté, je réalise un rêve d'enfance, et d'un autre, ce fut un week-end difficile depuis hier", a déclaré Leclerc au moment de partager sa première réaction, au micro de David Coulthard. Affecté par la disparition de son ami Anthoine Hubert, le vainqueur du jour a tenu à rendre hommage à celui dont la trajectoire a été brutalement brisée lors d'un accident sur la course de F2 de samedi. "Nous avons perdu un ami et c'est difficile dans cette situation. J'aimerais lui dédier [cette victoire]. Ce qui s'est produit hier est juste tellement dommage."

"Ce fut une course difficile", poursuit-il, revenant sur l'analyse sur Grand Prix. "Nous avons beaucoup peiné avec les pneus à la fin. Mais j'ai mieux géré les pneus qu'à Budapest. Mercedes était plus rapide en course et nous nous y attendions. Mais nous avons la pole position et ma première victoire et je suis très satisfait ! La fin de course n'a clairement pas été facile : il me rattrapait très vite. J'ai eu pas mal de pression mais je suis heureux de l'avoir gardé derrière ! "

partages
commentaires
Norris élu "Pilote du Jour" du GP de Belgique 2019

Article précédent

Norris élu "Pilote du Jour" du GP de Belgique 2019

Article suivant

Hamilton : "Vraiment content pour Charles"

Hamilton : "Vraiment content pour Charles"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021