Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Leclerc surpris et "triste" face au rythme de Ferrari à Spa

partages
commentaires
Leclerc surpris et "triste" face au rythme de Ferrari à Spa
Par :

Surpris par les mauvais chronos affichés par Ferrari lors des premiers essais du GP de Belgique, Charles Leclerc estime que "ça ne sent pas bon" et qu'il ne faut pas s'attendre à des "miracles" pour la suite du week-end.

Sur une piste de puissance moteur comme Spa, la peu véloce et peu efficace Ferrari SF1000 ne laissait pas vraiment de grands espoirs à Charles Leclerc avant le début du week-end. La première journée du Grand Prix de Belgique ne va pas vraiment arranger les choses.

Lire aussi :

Le Monégasque et son équipier Sebastian Vettel ont respectivement terminé 14e et 15e des EL1 puis 15e et 17e des EL2. Pour Leclerc, le retard sur le leader Max Verstappen était de 1,6 seconde et celui sur le top 10 de plus de huit dixièmes ; son meilleur temps de la seconde séance de l'épreuve était 1,3 seconde moins rapide que lors de la même session 12 mois plus tôt.

"C'est probablement une surprise d'être aussi loin derrière, surtout en EL2", constatait Leclerc à la sortie de sa monoplace. "Nous avons essayé pas mal de choses. Au début, j'ai testé quelque chose d'assez agressif au niveau de l'appui aéro, mais ça n'a pas vraiment fonctionné. Nous sommes revenus là-dessus."

"Nous manquons juste de rythme pour l'instant. Il nous faut travailler dur pour revenir, mais je ne m'attends pas à des miracles pour ce week-end. Ça ne sent pas bon, et c'est triste de voir Ferrari si loin. Comme toujours, notre travail de pilotes est de faire de notre mieux, et c'est exactement ce que Seb et moi essayons de faire dans la voiture."

Lire aussi :

Et, alors que la pluie pourrait venir perturber la suite du week-end, Leclerc estime qu'elle ne serait pas forcément d'un grand secours pour la Scuderia, peut-être même l'inverse. "Nous avons du mal avec l'équilibre ce week-end. Normalement, sous la pluie, l'équilibre ne fait qu'empirer, et les problèmes que vous avez sur le sec sont pires quand c'est mouillé. Je crois que ça sera difficile si nous ne trouvons pas de solution pour corriger les problèmes d'équilibre que nous avons aujourd'hui."

Vettel, deux dixièmes derrière son équipier lors des EL2, a été devancé par la Williams de George Russell. "J'imagine que ça veut dire que nous ne sommes pas là où nous devrions être. Nous cherchons actuellement des options avec les réglages. Nous avons beaucoup testé cet après-midi. Puis nous avons recommencé et essayé à nouveau, quelque chose de différent. Je suis sûr que ça sera un peu mieux demain. Je ne sais pas ce que sera la météo mais oui, nous allons nous en occuper demain."

Voir aussi :

Verstappen ne croit pas à la pole position face à Mercedes

Article précédent

Verstappen ne croit pas à la pole position face à Mercedes

Article suivant

Salo et l'arrivée de Toyota en F1 : "C'était le bazar"

Salo et l'arrivée de Toyota en F1 : "C'était le bazar"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie EL2
Pilotes Sebastian Vettel , Charles Leclerc
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Fabien Gaillard