Leclerc surpris et "triste" face au rythme de Ferrari à Spa

Surpris par les mauvais chronos affichés par Ferrari lors des premiers essais du GP de Belgique, Charles Leclerc estime que "ça ne sent pas bon" et qu'il ne faut pas s'attendre à des "miracles" pour la suite du week-end.

Leclerc surpris et "triste" face au rythme de Ferrari à Spa

Sur une piste de puissance moteur comme Spa, la peu véloce et peu efficace Ferrari SF1000 ne laissait pas vraiment de grands espoirs à Charles Leclerc avant le début du week-end. La première journée du Grand Prix de Belgique ne va pas vraiment arranger les choses.

Lire aussi :

Le Monégasque et son équipier Sebastian Vettel ont respectivement terminé 14e et 15e des EL1 puis 15e et 17e des EL2. Pour Leclerc, le retard sur le leader Max Verstappen était de 1,6 seconde et celui sur le top 10 de plus de huit dixièmes ; son meilleur temps de la seconde séance de l'épreuve était 1,3 seconde moins rapide que lors de la même session 12 mois plus tôt.

"C'est probablement une surprise d'être aussi loin derrière, surtout en EL2", constatait Leclerc à la sortie de sa monoplace. "Nous avons essayé pas mal de choses. Au début, j'ai testé quelque chose d'assez agressif au niveau de l'appui aéro, mais ça n'a pas vraiment fonctionné. Nous sommes revenus là-dessus."

"Nous manquons juste de rythme pour l'instant. Il nous faut travailler dur pour revenir, mais je ne m'attends pas à des miracles pour ce week-end. Ça ne sent pas bon, et c'est triste de voir Ferrari si loin. Comme toujours, notre travail de pilotes est de faire de notre mieux, et c'est exactement ce que Seb et moi essayons de faire dans la voiture."

Lire aussi :

Et, alors que la pluie pourrait venir perturber la suite du week-end, Leclerc estime qu'elle ne serait pas forcément d'un grand secours pour la Scuderia, peut-être même l'inverse. "Nous avons du mal avec l'équilibre ce week-end. Normalement, sous la pluie, l'équilibre ne fait qu'empirer, et les problèmes que vous avez sur le sec sont pires quand c'est mouillé. Je crois que ça sera difficile si nous ne trouvons pas de solution pour corriger les problèmes d'équilibre que nous avons aujourd'hui."

Vettel, deux dixièmes derrière son équipier lors des EL2, a été devancé par la Williams de George Russell. "J'imagine que ça veut dire que nous ne sommes pas là où nous devrions être. Nous cherchons actuellement des options avec les réglages. Nous avons beaucoup testé cet après-midi. Puis nous avons recommencé et essayé à nouveau, quelque chose de différent. Je suis sûr que ça sera un peu mieux demain. Je ne sais pas ce que sera la météo mais oui, nous allons nous en occuper demain."

partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen ne croit pas à la pole position face à Mercedes

Article précédent

Verstappen ne croit pas à la pole position face à Mercedes

Article suivant

Salo et l'arrivée de Toyota en F1 : "C'était le bazar"

Salo et l'arrivée de Toyota en F1 : "C'était le bazar"
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021