La légende du Mans à l'honneur au Grand Prix d'Autriche

Chaque année depuis son retour au calendrier de la Formule 1, le Grand Prix d'Autriche et le théâtre d'une parade de voitures de légende.

La légende du Mans à l'honneur au Grand Prix d'Autriche
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#22 Martini Racing Team Porsche 917K: Helmut Marko, Gijs van Lennep
#23 Porsche KG Salzburg Porsche 917K: Hans Herrmann, Richard Atwood
Drapeau à damier pour Pierluigi Martini, Yannick Dalmas, Joachim Winkelhock, BMW V12 LMR
Yannick Dalmas, 1999 BMW V12 LMP
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fassler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer

Le week-end prochain, c'est une collection de neuf autos ayant brillé aux 24 Heures du Mans qui prendront la piste sur le Red Bull Ring. Mark Webber pilotera à cette occasion une Porsche 919 Hybrid LMP1.

"Ce n'est pas la peine de présenter Le Mans", souligne l'Australien, qui a couru en Endurance ces trois dernières années, avant de mettre un terme à sa carrière. "C'est l'une des plus grandes courses du monde et c'est un test de 24 heures sensationnel pour l'homme et la machine. C'est un moment marquant pour moi dans l'année de pouvoir piloter durant la parade des légendes cette voiture particulière, qui me procure tellement de souvenirs fantastiques."

Aujourd'hui conseiller spécial de Red Bull, Helmut Marko pilotera quant à lui une Porsche 917K de 1970. Le modèle 1971, avec lequel il s'était imposé dans la Sarthe aux côtés de Gijs van Lennep, n'est pas apte à rouler mais sera exposé dans la Fan Zone du circuit autrichien.

"C'était une voiture de rêve quand tout fonctionnait bien", se souvient Marko. "Elle était très sensible au vent. Je regardais les drapeaux à l'extérieur pour compenser au niveau de la direction dans les lignes droites. Après la course, je ne pouvais même pas tenir un téléphone car j'avais une crampe à la main gauche en raison des changements de vitesse. J'avais des cloques au pied gauche en raison de la chaleur de la pédale, mais c'était un sentiment phénoménal de gagner."

Tom Kristensen, neuf fois vainqueur des 24 Heures du Mans et régulièrement présent sur les Grands Prix en tant que commissaire-pilote pour la FIA, participera également à l'événement à bord de l'Audi R18 de 2016. Gerhard Berger prendra pour sa part le volant de la BMW V12 LMR qui s'était imposée en 1999, et qui avait marqué son premier succès dans un rôle de management après sa retraite de pilote, prise à l'issue de la saison 1997.

"La victoire a toujours été un moment très émouvant pour moi", souligne-t-il. "Depuis ce jour, j'étais toujours enthousiaste à chaque fois que je voyais la voiture quelque part. J'ai toujours voulu piloter moi-même cette voiture un jour, et je peux enfin exaucer ce vœu."

Jean Alesi pilotera une Ferrari 512S de 1969, tandis que Neel Jani sera aux commandes d'une Porsche 936 de 1981. Hans-Joachim Stuck et Dieter Quester seront à bord respectivement d'une Porsche 962c et d'une BMW 3.0 CSL. Enfin, la Bentley Speed 8 victorieuse au Mans en 2003 sera confiée à Guy Smith.

partages
commentaires
Grosjean, Haas et le sujet sensible du freinage

Article précédent

Grosjean, Haas et le sujet sensible du freinage

Article suivant

Vettel fait son mea culpa

Vettel fait son mea culpa
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021