Les aventures américaines de Barrichello (2/2)

Faute de volant en Formule 1, le vétéran Rubens Barrichello a fait le grand saut et est parti du côté des Etats-Unis, pour évoluer en IZOD IndyCar Series

Faute de volant en Formule 1, le vétéran Rubens Barrichello a fait le grand saut et est parti du côté des Etats-Unis, pour évoluer en IZOD IndyCar Series. Toile F1 vous propose de revenir sur son début de saison et son adaptation à un championnat différent.

La suite du championnat nous emmène vers sa plus grande scène, Indianapolis. Pour Barrichello, le challenge est de taille puisqu'en plus d'être sa première participation aux 500 miles, cette course constitue son premier départ sur un ovale ! A l'aise seul en piste, il décroche son premier top 10 en qualifications avec la dixième position sur un circuit où il s'était imposé en 2002 en Formule 1.

Le 27 mai, c'est le grand jour, après avoir regardé le Grand Prix de Monaco, c'est vers sa course que le monde va se tourner, une ronde infernale à 350 km/h de moyenne pendant plus de 3 heures. L'objectif de Barrichello à ce moment est simplement de terminer afin d'engranger le plus d'expérience possible.

A l'issue d'une course totalement folle qui aura vu un autre ancien de la F1, Takuma Sato, passer à deux doigts de boire le lait promis au vainqueur, Barrichello franchit la ligne d'arrivée en onzième position sans une égratignure sur la voiture et en ayant mené 2 tours, mission accomplie ! Mais il est également élu meilleur rookie des 500 miles, une distinction qu'avait également obtenue Nigel Mansell en 1993 par exemple.

La série de très bons résultats de Barrichello va s'interrompre à Detroit, puisque le Brésilien termine au dernier rang de l'épreuve après avoir abandonné au 10e tour. C'est encore pire lors de la course suivante au Texas Motor Speedway, sa voiture refusant tout simplement de démarrer et l'empêchant donc de participer à la course remportée par un autre ancien de la Formule 1, Justin Wilson. La bonne dynamique reprend à Milwaukee avec un nouveau top 10 sur un ovale bien différent de ceux rencontrés auparavant, le circuit tracé dans le Wisconsin étant très court et plat, proche d'un circuit routier. Barrichello obtiendra son meilleur résultat pour le moment sur l'Iowa Speedway, avec une très bonne septième position pour sa 3e course sur ovale. Après une onzième place à Toronto, les deux dernières courses se sont disputées selon un format bien connu de Barrichello puisqu'aucune n'a comporté de période de neutralisation, que ce soit à Edmonton ou sur le circuit du Mid-Ohio Sports Car Course. Barrichello terminera en milieu de peloton à chaque fois, 13 et 15e respectivement. Après 12 des 15 courses au calendrier, Rubens Barrichello pointe à la 17e place du championnat mais possède déjà 5 top 10 au compteur. Il a récemment affirmé sa volonté de continuer en IndyCar mais pas avec la même écurie, en dépit de son amitié avec Kanaan, il semble que les deux hommes seront adversaires dès l'an prochain !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Takuma Sato , Rubens Barrichello , Justin Wilson , Nigel Mansell
Type d'article Actualités