Les aventures américaines de Barrichello (1/2)

Faute de volant en Formule 1, le vétéran Rubens Barrichello a fait le grand saut et est parti du côté des Etats-Unis, pour évoluer en IZOD IndyCar Series

Faute de volant en Formule 1, le vétéran Rubens Barrichello a fait le grand saut et est parti du côté des Etats-Unis, pour évoluer en IZOD IndyCar Series. Toile F1 vous propose de revenir sur son début de saison et son adaptation à un championnat différent.

1er mars 2012. Conférence de presse du KV Racing Technology. Après avoir participé à plusieurs séances d'essais sur invitation de son grand ami Tony Kanaan, c'est officiel, Rubens Barrichello pilotera à temps complet la monoplace n°8 de l'écurie de Jimmy Vasser et Kevin Kalkhoven.

A peine arrivé que Barrichello commencera avec un handicap, puisqu'il n'est pas considéré comme "rookie", un nouveau venu dans la discipline, du fait de son expérience. Il ne peut donc pas disposer de la demi-heure supplémentaire d'essais accordée aux pilotes ayant ce statut en début de week-end, bien utile pour apprendre les circuits du championnat.

Barrichello arrive toutefois à St Petersburg confiant de pouvoir avoir un bon résultat lors de sa première sortie américaine. En qualifications, il confirmera ses bonnes dispositions, ratant de peu la Q2 et s'élançant de la treizième position sur la grille avant de terminer 17e en course, où le rythme est différent de la Formule 1 avec une gestion accrue du carburant. Sur le circuit routier du Barber Motorsports Park, ça se passe bien mieux pour le Brésilien qui score son premier top 10 de la saison, en franchissant le drapeau à damiers au 8e rang. Il terminera une place moins bien à Long Beach, théâtre mythique de l'épreuve suivante. Entre temps, l'IndyCar a réévalué son statut et il dispose de la demi-heure d'essais réservée aux rookies. La quatrième manche du championnat est très importante pour Barrichello puisque il a l'occasion de se produire dans les rues de sa ville Sao Paulo, à quelques kilomètres du circuit d'Interlagos où il aura été si malchanceux. Sur le circuit urbain ça se passe mieux et Rubens Barrichello termine pour la troisième fois consécutive dans le top 10, au 10e rang.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , Jimmy Vasser , Tony Kanaan , Kevin Kalkhoven
Équipes KV Racing Technology
Type d'article Actualités