Les composés Pirelli les plus durs pour les forces G de Spa

Après un long mois estival sans course, Pirelli revient dans la course avec ses composés dur P Zero Argent et medium P Zero Blanc : une combinaison qui n’avait plus été proposée depuis le second Grand Prix de la saison, en Malaisie

Après un long mois estival sans course, Pirelli revient dans la course avec ses composés dur P Zero Argent et medium P Zero Blanc : une combinaison qui n’avait plus été proposée depuis le second Grand Prix de la saison, en Malaisie.

Les conditions du légendaire tracé de Spa-Francorchamps seront cependant bien différentes. Long de 7,004 km, le tour le plus long du calendrier s’étire dans les collines des Ardennes.

Sa longueur et sa disposition géographique en font l’un des circuits sur lesquels les conditions météo peuvent jouer un grand rôle, la zone de Spa offrant un microclimat. Il n’est ainsi pas rare de voir de la pluie sur une section du circuit, alors que le reste demeure sec.

Connu pour ses grandes vitesses de passage et ses virages rapides, il s’agit également d’un défi pour les pneus, devant absorber de très fortes charges latérales et longitudinales, dues à des compressions importantes comme à Eau Rouge, une courbe aux allures de montagnes russes. C’est pour cette raison que Pirelli fait le choix des deux composés les plus durs, reflétant la difficulté endurée par les gommes sur une course de 44 tours.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités