Les dérives trop flexibles, invention des médias italiens ?

Hier, nous vous rapportions que la FIA semblait avoir indiqué aux équipes Red Bull, Mercedes et Lotus que leurs splitters (séparateurs à l'avant du fond plat) étaient trop flexibles et qu'il leur fallait les modifier pour le Grand Prix de Chine,...

Hier, nous vous rapportions que la FIA semblait avoir indiqué aux équipes Red Bull, Mercedes et Lotus que leurs splitters (séparateurs à l'avant du fond plat) étaient trop flexibles et qu'il leur fallait les modifier pour le Grand Prix de Chine, bien que l'écurie d'Enstone nous ait précisé qu'elle avait passé les tests et que rien ne lui avait été demandé.

De la même façon, la BBC et Auto Motor und Sport ont contacté les trois équipes et en sont venues à la conclusion que cette affaire relayée par les médias italiens n'était qu'une invention, ce qui confirme ce que Lotus nous a confié. Ces vérifications auront le mérite d'avoir éclairci la situation rapidement.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités