Les dirigeants de Spyker haussent le ton

Après le Grand Prix du Canada, les responsables de l'écurie Spyker F1 ont demandé à leurs pilotes de relever leur niveau de pilotage et d'être plus vigilant en piste

Après le Grand Prix du Canada, les responsables de l'écurie Spyker F1 ont demandé à leurs pilotes de relever leur niveau de pilotage et d'être plus vigilant en piste.

Seules 12 des 22 voitures engagées ont terminé la course, du coup les monoplaces motorisées par Ferrari auraient pu finir dans le Top 8 et marquer les premiers points de l'écurie néerlandaise.

Malheureusement pour eux, Albers et Sutil sont partis à la faute, ruinant ainsi leurs chances de bien figurer, au grand dam de Colin Kolles et Mike Gascoyne.

"Les abandons étaient évitables et nous en sommes conscients. Nous ne pouvons pas continuer à faire des erreurs qui, au final, nous coûtent des places et des points" regrette Kolles.

"Mike (Gascoyne) et moi avons parlé à Adrian et Christijan après la course. Nous leur avons expliqué que nous n'accepterons plus une telle situation."

"Finalement, ce qui aurait dû être une grande opportunité pour nous a été ruinée par plusieurs erreurs et c'est très décevant" conclut Gascoyne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mike Gascoyne , Colin Kolles
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités