Les écuries priées de s'engager à long terme

Suite aux nombreuses réclamations des écuries a l'encontre du FOM (Formula One Management), Bernie Ecclestone s'est dit prêt à leur laisser plus de libertés

Suite aux nombreuses réclamations des écuries a l'encontre du FOM (Formula One Management), Bernie Ecclestone s'est dit prêt à leur laisser plus de libertés.

En effet, les écuries de F1, par l'intermédiaire de la FOTA (l'association des équipes de F1), demandent une redistribution des bénéfices dégagés par la catégorie reine du sport automobile, mais souhaitent également être informées des décisions prises, notamment celles du choix des pays accueillant un Grand Prix.

"Si les constructeurs sont prêts à s'engager à long terme, de sept à dix ans par exemple, nous devrions les laisser dépenser ce qu'ils ont envie de dépenser, sous réserve de fournir des moteurs et boîtes de vitesses à prix abordable", indique Ecclestone.

"Je ne sais pas qu'ils accepterons cette proposition, ça a toujours été un problème de les mettre d'accord. Mais si jamais ils approuvent, ça permettrait d'éviter les histoires comme celle que nous avons vécu avec Honda", termine l'argentier de la F1.

Le britannique songe également à autoriser les écuries à faire participer trois voitures d'une même écurie au championnat. Une proposition bien étrange, dans un contexte de réduction des coûts en F1...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités