Les équipes doivent choisir leurs pneus pour Melbourne d'ici vendredi

Suite aux décisions confirmées par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, Pirelli a précisé la semaine dernière quel sera le processus de choix des pneumatiques pour la saison 2016. 

En ajoutant la gomme ultratendre à sa gamme de pneus slicks et en permettant aux équipes d’utiliser jusqu’à trois types de gommes lors de chaque week-end de Grand Prix, l’objectif est de multiplier les options stratégiques des écuries, qui ne seront pas non plus obligées de faire les mêmes choix pour chacun de leurs deux pilotes. 

Pirelli a déjà précisé que deux trains de pneus obligatoires pour la course seront sélectionnés par ses soins, et qu’un train de pneus du composé le plus tendre devra être conservé pour être utilisé en Q3. En revanche, les 10 autres trains de pneus disponibles pour le week-end pourront être sélectionnés par chaque équipe de manière libre parmi les trois composés mis à leur disposition. 

Les équipes doivent communiquer leurs choix à la FIA, qui indiquera à Pirelli la quantité de pneus à fournir. Les choix pour chaque voiture resteront secrets jusqu’à deux semaines avant la course. Si une équipe ne respecte pas le délai fixé, le choix sera effectué d’office par la FIA. 

Le délai limite dans lequel ce choix des équipes doit être effectué a été révélé à travers les règles 2016 publiées par la FIA cette semaine. Un délai de huit semaines a été fixé pour les courses européennes, mais celui-ci est allongé à quatorze semaines pour les courses hors Europe. 

"Les concurrents doivent informer la FIA, au maximum huit semaines avant le début de chaque évènement en Europe, et quatorze avant le début de chaque évènement hors Europe, avec les spécifications de pneus slicks qu’elles souhaitent utiliser pour chacun de leurs pilotes", précise le nouveau règlement. 

Des délais qui signifient que les équipes ont jusqu’à ce vendredi 11 décembre pour choisir les gommes qu’elles utiliseront lors du Grand Prix d’ouverture à Melbourne. Elles devront pour cela se baser sur les essais pneumatiques réalisés la semaine dernière à Abu Dhabi, mais ne peuvent pas attendre les premiers essais hivernaux, programmés à partir de la fin du mois de février. Une problématique qui va également se poser pour les Grands Prix qui vont suivre l'Australie et qui se dérouleront eux aussi hors Europe. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Type d'article Actualités
Tags choix, gommes, melbourne, pirelli, pneus