Les équipes veulent trouver un accord avec la FIA

En plein milieu du conflit opposant la FIA et les écuries membres de la FOTA, Max Mosley a remis de l'huile sur le feu en annonçant que les Accords Concorde ne pourront pas être renouvelés avant le 12 juin

En plein milieu du conflit opposant la FIA et les écuries membres de la FOTA, Max Mosley a remis de l'huile sur le feu en annonçant que les Accords Concorde ne pourront pas être renouvelés avant le 12 juin.

Pourtant, la signature de nouveaux accords était la condition sine qua non imposée par la FOTA pour que les écuries participent au championnat du monde 2010 de Formule 1.

Aujourd'hui, à la veille des premiers essais du Grand Prix de Turquie, le président de la fédération internationale de l'automobile est même allé jusqu'à conseiller aux équipes de créer leur propre championnat si elles n'étaient pas satisfaites des règles actuelles.

Mario Theissen reste pourtant confiant et assure que toutes les équipes sont en quête d'une solution pour réconcilier la FOTA et la FIA : "Nous sommes désormais totalement impliqués pour trouver une solution avec la FIA afin d'aller plus loin ensemble. C'est tout ce que je veux dire pour le moment."

"J'ai dit après la réunion de Monaco que la situation était difficile, critique et pas encore résolue, et les mêmes termes s'appliquent aujourd'hui. Lorsque nous avons organisé la réunion avec Max à Monaco, c'était son idée de mettre en place une inscription sous condition," a ajouté le patron de BMW Sauber.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mario Theissen
Équipes Sauber
Type d'article Actualités