Les fonds plats refont parler d'eux

Après le Grand Prix d'Australie, la fédération internationale avait affiné ses règlements afin que l'utilisation d'éléments mobiles disparaisse des monoplaces

Après le Grand Prix d'Australie, la fédération internationale avait affiné ses règlements afin que l'utilisation d'éléments mobiles disparaisse des monoplaces.

Lors des vérifications effectuées en parc fermé, la FIA avait améliorer son système de contrôle pour s'assurer que tous les fonds plats respectent les normes imposées et que leur flexibilité soit minimale.

Les experts pensaient que certaines équipes seraient obligées de modifier leurs voitures mais ça n'est visiblement pas le cas et quelques F1 seraient encore à la limite du règlement.

Charlie Whiting, membre de la FIA, a donc envoyé une lettre de mise en garde à toutes les écuries dans laquelle il prévient que les tests de flexibilité seront, dès le prochain Grand Prix, encore plus précis.

A l'heure actuelle, les commissaires de course appliquent, pour juger de la flexibilité des fonds plats, une force de 500 Newtons. En Catalogne, cette pression sera multipliée par quatre, les éléments devront donc rester mobile malgré les 2000 Newtons imposés.

"Après avoir examiné en détail les voitures utilisées en Malaisie et à Bahreïn, il semble évident que certaines équipes cherchent à bénéficier d'un avantage aérodynamique en utilisant des fonds plats flexibles."

"Afin d'éviter les problèmes, vous devez vous assurer que vos voitures entrent moins régulièrement en contact avec le sol qu'elles ne le font actuellement" prévient Whiting.

Les équipes ont donc dû travail à faire pour se mettre en conformité vis à vis de ce point. Pascal Vasselon, membre de l'écurie Toyota, juge d'ailleurs que la mise aux normes pénalisera un peu les F1.

"De nombreuses équipes devront rehausser légèrement leurs voitures. Mais remonter une voiture, ne serait-ce que d'un millimètre, correspond environ à une perte de 2% de l'appui aérodynamique."

En tout cas, la saga des fonds plats flexibles se poursuit !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités