Les HRT se sont qualifiées avec succès

Pour les qualifications du Grand Prix des États-Unis, l'objectif chez HRT était de qualifier ses deux monoplaces, et c'est chose faite, puisque Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan ont tous deux signé un temps en-dessous des 107% du meilleur...

Pour les qualifications du Grand Prix des États-Unis, l'objectif chez HRT était de qualifier ses deux monoplaces, et c'est chose faite, puisque Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan ont tous deux signé un temps en-dessous des 107% du meilleur temps de la Q1.

Pedro de la Rosa s'est qualifié à 8 dixièmes seulement de la Caterham de Kovalainen, avec une marge confortable de plus d'une seconde sur les 107%.

Tout le weekend, nous avons eu du mal à mettre les pneus en température, mais finalement, nous y sommes arrivés en qualifications”, explique le vétéran espagnol. “La température de l'asphalte est montée, et nous avons amélioré l'équilibre de la voiture, mais le niveau d'adhérence reste très bas. C'était bien, et j'espère que ça sera comme ça demain pour la course, mais sur ce circuit, nous sommes encore loin de nos concurrents directs. En tout cas, nous allons faire de notre mieux demain et nous nous battrons jusqu'au bout”.

Narain Karthikeyan n'a pas pu courir jusqu'au terme de la séance puisqu'à trois minutes de la fin de la Q1, il a dû immobiliser sa F112 sur le bord de la piste, suite à un problème technique. L'Indien avait néanmoins signé un chrono suffisamment bon pour garder 6 dixièmes d'avance sur les 107%.

C'était un défi de courir le matin, car c'était difficile d'amener les pneus à température”, commente le pilote indien. “Mais les choses se sont améliorées dans l'après-midi avec une piste beaucoup plus chaude. Les pneus et la voiture étaient bien meilleurs et nous sommes parvenus à signer quelques bons tours. Je pense que nous aurions pu continuer à améliorer dans les derniers tours mais la voiture s'est arrêtée tout d'un coup. Il y avait un problème avec l'arrivée d'essence, nous sommes en train de l'étudier, mais cela ne devrait pas être un problème pour la course de demain”.

Bien que HRT soit indéniablement l'écurie la moins performante du plateau, elle arrive parfois à battre Marussia, et gagne de temps à autre des places sur la grille grâce aux diverses pénalités. Aussi, ce pourrait être la première fois depuis le Grand Prix de Singapour que la formation espagnole monopolise réellement la dernière ligne de la grille de départ, et seulement la 4e fois en 19 Grand Prix cette saison.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Narain Karthikeyan
Type d'article Actualités