Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1987 (#3)

Deux pilotes furent cités deux fois dans ce Top 10 : Damon Hill et Nigel Mansell

Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1987 (#3)

Deux pilotes furent cités deux fois dans ce Top 10 : Damon Hill et Nigel Mansell. Si l'un signa deux grandes victoires dans le contexte que l'on sait, l'autre impressionna plus pour sa maîtrise, que ce soit en tête d'un Grand Prix ou à la conquête de celle-ci. Ce fut le cas ici à Silverstone en 1987, au plus fort de sa rivalité avec Nelson Piquet.

Au moment d'arriver en Angleterre, Piquet est en position de faiblesse : lors de son accident à Imola au virage Tamburello, plus tôt dans l'année, la tête du Brésilien tapa le mur. Ce crash lui fit perdre une partie de sa concentration et raccourcit drastiquement ses nuits, le laissant donc inférieur à Mansell en vitesse pure. Heureusement pour lui, il restait plus intelligent que son rival en piste, et joua là-dessus pour le contrer au championnat. Cependant, à Silverstone, il en fallait beaucoup plus pour arrêter Mansell, dopé à l'adrénaline devant les siens...

Piquet signa pourtant la pole, et devança son équipier durant presque toute la course. Celle-ci lui semblait d'autant plus acquise que l'Anglais s'arrêta aux stands à un moment, suite à un problème de roue, voulant éviter un crash. Il lui fallait donc cravacher. Ce qu'il savait faire.

"J'ai battu à 11 reprises le record de la piste dans les 15 derniers tours. Dans des moments comme ça, on ne regarde pas le panneau du stand qui dit de ralentir à cause de l'essence, on essaie juste de gagner !"

A trois tours du but, Mansell était revenu sur Piquet, et cette fois, ce fut lui qui dupa le Brésilien.

"Stowe était le meilleur endroit pour dépasser, l'autre endroit possible aurait été Abbey et sous le pont avant Woodcote [le circuit en 1987 n'était alors pas dans la configuration connue de nos jours]. Mais il a commis sa seule erreur à la sortie de Chapel, à l'attaque de la ligne droite : il a bougé la tête et j'ai pu voir qu'il me regardait dans ses rétros. Alors je me suis dit "OK, espèce d'enfoiré !" et j'ai pris une énorme aspiration en restant toutes voiles dehors"

"J'ai fait comme si j'avais été plus près de lui que je ne l'étais, j'ai fait mine de prendre l'extérieur et il m'a bloqué trop tôt. Avant d'être engagé j'ai foncé de l'autre côté et c'était trop tard pou lui pour riposter".

Mansell l'emporta superbement, et cinq ans avant la démonstration de 1992, le public envahit la piste. A ce moment, le championnat lui semblait destiné. Mais comme en 1986, il lui échappa après s'être accidenté dans le mur de pneus en qualifications à Suzuka. Blessé au dos, c'est Piquet qui l'emporta par forfait.

"Une superbe course avec Nigel Mansell rattrapant puis dépassant son coéquipier Nelson Piquet en étant pratiquement à court d'essence, le tout devant ses compatriotes en délire qui ont envahi la piste après coup. Les deux Williams ont relégué toutes les autres monoplaces à un tour ce jour-là, y compris le troisième, Ayrton Senna"

partages
commentaires
Qualifications : Toujours à bloc en 2014?

Article précédent

Qualifications : Toujours à bloc en 2014?

Article suivant

Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1979 (#1)

Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1979 (#1)
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021