Les motoristes ne devraient pas craindre une refonte des règles

partages
commentaires
Les motoristes ne devraient pas craindre une refonte des règles
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 janv. 2016 à 17:00

Les constructeurs ne doivent pas s'inquiéter d'une réduction drastique de l'utilisation des moteurs pour trouver une solution aux problèmes de coûts de la discipline.

Max Mosley, FIA Président
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 mène au départ
Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 mène devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le départ de la course
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 au départ de la course

À l'approche de la date butoir du 15 janvier fixée aux motoristes pour apporter des propositions allant dans le sens de la réduction des coûts, l'ancien président de la FIA, Max Mosley, a suggéré un changement qui pourrait faire une grosse différence. Mosley pense que plutôt que d'envisager un allongement de la vie des moteurs en limitant à trois le nombre de ceux utilisés par un pilote durant la saison, leur kilométrage actuel pourrait être doublé, pour passer à deux par saison.

“Le problème actuel résoudrait en une fois les problèmes des coûts et de la fourniture,” a-t-il expliqué. “La solution serait une règle permettant d'autoriser deux moteurs par voiture et par saison. Cela doublerait la fourniture et réduirait le coût de moitié. Les moteurs actuels n'exigeraient qu'un ajustement raisonnable pour atteindre cet objectif.”

Si les constructeurs s'opposeraient probablement à un passage de quatre à deux moteurs par pilote et par saison, Mosley pense qu'ils auraient pourtant peu de raisons de s'inquiéter, tellement les ingénieurs en F1 sont malins de nos jours.

“Les motoristes diraient immédiatement que c'est impossible et que ce serait un désastre,” dit-il. “Mais dans l'histoire de la F1, de telles prédictions ne se sont pas révélées une seule fois justifiées.”

Motorsport.com a révélé le mois dernier que les constructeurs réfléchissaient à des changements au niveau de la fabrication des moteurs, ainsi qu'à l'idée de trois moteurs par pilote et par saison. Ce sont des possibilités qui pourraient être présentées à la FIA la semaine prochaine.

Si les motoristes n'apportent pas de solution qui soit soutenue par le Président de la FIA, Jean Todt, ou par Bernie Ecclestone, il est possible que la vision de ces derniers d'un moteur indépendant pour 2017 soit de son retour. Et bien que le règlement moteur ait été figé pour 2017, il serait aussi possible d'imposer certains aspects – comme un nombre inférieur de moteurs par pilote – dès cette année.

Prochain article Formule 1
Lewis Hamilton - 31 ans et 31 moments marquants!

Article précédent

Lewis Hamilton - 31 ans et 31 moments marquants!

Article suivant

L'intégration du bloc Ferrari n'inquiète pas Toro Rosso

L'intégration du bloc Ferrari n'inquiète pas Toro Rosso

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités