Les Mousquetaires - Dimanche à Monza

{ {{En 2013, pas moins de quatre hommes pilotent sous pavillon français en Formule 1


{ {{En 2013, pas moins de quatre hommes pilotent sous pavillon français en Formule 1. De quoi faire de l'Hexagone la nation la plus représentée dans la catégorie reine du sport automobile, au même titre que l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Après le Grand Prix d'Italie à Monza, ToileF1 reprend les réactions des quatre Français. Huitième, Romain Grosjean est le seul à être entré dans les points. Alors messieurs les frenchies, comment s'est passé ce Grand Prix ?}} } 8e à 33.1 secondes du vainqueur Ce n’est pas facile de suivre une autre voiture avec la configuration aéro qui était la nôtre pour la course. Mais nous avons obtenu le meilleur résultat possible compte tenu de notre position de départ, 13ème. Malheureusement, le pit stop n’a pas été bon, un problème électronique a empêché le passage au vert et j’ai perdu quelques secondes. Je pense que, sinon, nous aurions ressortir devant les McLaren et la Toro Rosso, ce qui nous aurait facilité la tâche. Je me suis bien battu avec Lewis dans le dernier tour. Je crois que nous avons fait le mieux possible ici, à Monza. J’espère qu’à Singapour, nous retrouverons notre niveau de performance de Budapest. 17e à 1 tour du vainqueur J’ai pris un bon départ et j’ai tenu mon rang jusqu’au premier virage. J’étais au niveau de Bottas et j’ai attaqué pour tenir son rythme. Jusqu’au premier arrêt, il était à ma portée, mais ensuite, dans le second relais, il était beaucoup plus rapide et je n’avais simplement pas le rythme pour me battre avec lui. La voiture était bonne, le premier set de pneus a très bien fonctionné et nous nous sommes tenus à la stratégie en faisant notre premier arrêt au 17e tour. Nous sommes passés en pneus durs pour les deuxième et troisième relais, et franchement, à partir du moment où je suis revenu en piste après le premier arrêt, le reste de la course a été très tranquille pour moi. Quand les drapeaux bleus ont commencé à sortir, il fallait gérer le trafic et évidemment, ça nous a coûté plus de temps, mais notre rythme nous a permis de nous mettre à l’abri de la stratégie à un arrêt de nos concurrents directs, et c’était l’objectif principal aujourd’hui. Lors des dernières courses, nous avons montré que nous avions vraiment l’avantage sur eux au niveau du rythme, et il nous reste suffisamment de courses pour continuer à nous battre pour la dixième place du championnat. 19e à 1 tour du vainqueur J’étais très satisfait de mon départ ; je suis passé devant les deux Caterham au premier virage. Malheureusement, notre rythme en début de Grand Prix n’était pas assez bon pour les garder derrière, et elles sont repassées devant moi à la fin du tour. Nous avons fait des progrès lors de notre premier relais, et nous étions presque revenus sur les deux monoplaces. Mais après l’arrêt aux stands, l’équilibre n’était pas là, et nous avons souffert avec les pneus durs. Au jeu des stratégies, j’ai pu passer 18ème. Pendant un bref moment j’ai pu garder Van der Garde derrière moi, mais ce fut particulièrement difficile avec tous les drapeaux bleus. C’est décevant de ne pas avoir réalisé une très bonne course, car j’aime ce circuit. Mais nous sommes tournés vers Singapour désormais. Abandon au 15e tour Ce n’est pas un problème moteur, mais plutôt un problème de transmission. J’ai senti pas mal de vibrations, et j’en ai senti de grosses dans la première chicane. La transmission ne se faisait plus. Tout allait bien, je n’étais pas à l’attaque, je conservais mes pneus. J’avais Button derrière moi et je le tenais facilement.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes McLaren , Toro Rosso
Type d'article Actualités