Les Mousquetaires : samedi à Shanghai

{ {{En 2013, pas moins de quatre hommes piloteront sous pavillon français en Formule 1


{ {{En 2013, pas moins de quatre hommes piloteront sous pavillon français en Formule 1. De quoi faire de l'Hexagone la nation la plus représentée dans la catégorie reine du sport automobile, au même titre que l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Chaque samedi et dimanche de compétition, ToileF1 reprend leurs déclarations dans la nouvelle chronique intitulée Les Mousquetaires. Alors messieurs les frenchies, comment s'est passée cette journée ?}} } 6ème sur la grille – En difficulté durant les trois séances d'essais libres, Romain Grosjean n'attaquait pas les qualifications sous les meilleurs auspices. Mais le changement de cap complet entre les réglages du samedi matin et de l'après-midi lui ont finalement permis de signer sa meilleure performance de la saison en qualifications. "Ça n’a pas été l’après-midi le plus sympa de ma carrière. On s’est battus pour rattraper les problèmes. On a perdu 4h30 d’essais et j’ai découvert la voiture en qualifs. Il y a un bon coup à jouer en course demain. Ce sont plusieurs choses, il n’y a pas de problème majeur. On a perdu beaucoup de temps à courir après. J’espère qu’on arrivera à faire un ou deux tours de plus que les autres en pneus tendres." 16ème sur la grille - Qualifications difficiles pour Jean-Eric Vergne, éliminé dès Q2 alors que son équipier Daniel Ricciardo a non seulement participé à la Q3 mais en plus signé le huitième temps de la séance. Rien de nouveau, JEV se montre toujours plus à l'aise en course. Avec une Toro Rosso enfin performante, rien n'est perdu. "C’était décevant, car j’étais dans le rythme vendredi, et quelque chose ne semblait pas correct sur la voiture cet après-midi. Toutefois, je suis certain que nous pouvons arranger les choses pour demain et quand on voit où se trouve mon équipier, c’est un signe positif pour demain, car la voiture fonctionne clairement bien. Il y aura de nombreuses opportunités pour faire quelque chose ici en course. La situation pneumatique est assez compliquée et nous devons regarder comment faire au mieux avec, parce que la meilleure stratégie sera le facteur le plus important demain après-midi. Ce que l’on peut dire, c’est que la voiture s’est améliorée par rapport aux deux premières courses." 19ème sur la grille - Une fois encore, Jules Bianchi a surclassé son équipier Max Chilton ainsi que les Caterham durant les qualifications de ce Grand Prix de Chine. Contrat rempli pour le Niçois, qui pouvait difficilement espérer mieux. "C’était une bonne séance, mais je pense que l’on pouvait faire mieux", explique Bianchi. "Nous étions plus rapides lors des EL3 donc c’est un peu décevant. J’ai fait une petite erreur et cela m’a fait perdre du temps. Nous avons un peu modifié l’équilibre de la voiture afin d’être plus performant en conditions de course. Cela nous a coûté en performance pure pour ces qualifications, mais c’est une bonne chose pour demain." 21ème sur la grille - Une nouvelle fois, Charles Pic s'élancera depuis la dernière ligne de la grille de départ. Seule satisfaction, il devance son équipier Giedo van der Garde, bon dernier. A un petit dixième près, il aurait même pu s'intercaler entre les deux Marussia... A charge de revanche ! "Nous avons eu quelques soucis tout au long du week-end et cela a contrarié notre capacité à tirer le meilleur de la voiture ici, particulièrement avec les pneus. Nous avons essayé différents réglages lors des EL3 et l’équilibre de la voiture était meilleur ce matin qu’hier, mais entre les EL3 et les qualifications le pneu a encore changé et ça n’a pas vraiment fonctionné. En qualifications nous avons fait deux relais en pneus tendres mais j’ai eu du trafic lors du premier et je n’ai pas eu un tour clair. Sur le second relais j’ai amélioré mon temps mais j’avais encore du survirage en sortie et du trafic dans les secteurs 1 et 2, ce qui a ruiné mon tour. Nous savons que la voiture est plus performante, donc des journées comme celle-là sont frustrantes. Nous allons continuer de travailler dur, en s'améliorant où nous le pouvons et en nous concentrant sur la course de demain."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Max Chilton , Charles Pic , Jules Bianchi , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités