Les notes techniques d'Hockenheim

Quelles sont les recettes d'un tour rapide à Hockenheim? Le nouveau tracé allemand a perdu ses lignes droites diaboliques traversant la forêt, mais demeure un grand challenge pour les mécaniques et les pilotes

Quelles sont les recettes d'un tour rapide à Hockenheim? Le nouveau tracé allemand a perdu ses lignes droites diaboliques traversant la forêt, mais demeure un grand challenge pour les mécaniques et les pilotes. Passage en revue des points qui font la différence en piste...

Trouver les bons réglages, offrant performance et durabilité aux pneus, est crucial à Hockenheim. Si les températures sont élevées, l’arrière est particulièrement sujet à la dégradation en raison du besoin constant de traction, et des niveaux relativement élevés d’appuis à l’arrière.

Au virage 6, les autos décélèrent de 325 km/h à 65 km/h en seulement 2,5 sec. Une grande partie de l’énergie du freinage passe dans les pneus avant, devant soutenir le freinage et tourner en même temps. Le poids transféré lors de cet important freinage crée une sensation de flottement à l’arrière, accentuant le ressenti des bosses, naturellement présentes sur le circuit.

Les autos alignent des appuis intermédiaires à faibles afin de tirer le meilleur parti des vitesses de pointe en lignes droites. Les réglages aérodynamiques ne sont pas grandement différents de ceux du Canada. Cela peut générer un manque d’adhérence dans les portions plus lentes et sinueuses. Si la voiture glisse trop, la dégradation du pneu s’en trouve augmentée du fait de la friction plus importante avec la surface de la piste.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités