Les pilotes ne boycotteront pas le Grand Prix d'Allemagne

Après le Grand Prix de Silverstone et suite à de nombreux problèmes avec les pneumatiques, Felipe Massa et Martin Whitmarsh avaient parlé d'un possible boycott du Grand Prix d'Allemagne, mais pour Fernando Alonso, il n'en sera rien

Après le Grand Prix de Silverstone et suite à de nombreux problèmes avec les pneumatiques, Felipe Massa et Martin Whitmarsh avaient parlé d'un possible boycott du Grand Prix d'Allemagne, mais pour Fernando Alonso, il n'en sera rien.

Le pilote espagnol est passé à deux doigts de la catastrophe à Silverstone lorsque le pneu arrière gauche de Sergio Pérez a éclaté alors que le pilote Ferrari était en train de prendre l'aspiration derrière la McLaren du Mexicain. L'Espagnol, qui ne veut plus vivre ce genre d'expérience, sait que Pirelli apportera les changements nécessaires pour que la sécurité soit optimale.

"Si la situation au niveau des pneumatiques n'avait pas évolué, il aurait été impossible de piloter au Nürburgring", explique Alonso. "Nous avons vécu des choses que nous ne voulons plus jamais revoir."

"Cela aurait pu être pire. Un commissaire, des supporters ou un pilote auraient pu être tués. En Allemagne, nous devons faire la course. Pour notre équipe, pour nos sponsors et pour les fans."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités