Les pilotes refusent d'acheter leur super-licence

Le monde de la Formule 1 va t'il être perturbé par des grèves ? Sans doute pas, mais face à une nouvelle augmentation du prix de la super-licence, les pilotes ont décidé de se rebeller et de ne pas acheter ce permis de conduire, pourtant...

Le monde de la Formule 1 va t'il être perturbé par des grèves ? Sans doute pas, mais face à une nouvelle augmentation du prix de la super-licence, les pilotes ont décidé de se rebeller et de ne pas acheter ce permis de conduire, pourtant obligatoire pour s'aligner sur une épreuve de F1.

Pour la seconde année consécutive, la FIA a décidé d'augmenter le montant de la super-licence, ce qui ne convient pas du tout aux pilotes qui aimeraient connaître les raisons de cette flambée des prix.

Lors du championnat 2007, la licence seule coûtait 1690 euros, montant auquel s’ajoutait 447 euros par point marqué la saison précédente. En 2008, il fallait verser 10 000 euros pour acheter cette licence, puis il y avait 2000 euros supplémentaires à débourser par point inscrit.

Cette fois l'augmentation semble plus raisonnable puisque la licence n'a augmenté que de 400 euros (passant ainsi à 10400 euros). Il faut ensuite ajouter à cela une hausse de 100 euros pour les points marqués (soit 2100 euros par point) ainsi qu'une assurance obligatoire s'élevant à 2720 euros.

A titre d'exemple, Lewis Hamilton, fort de son titre de champion du monde et des 98 points inscrits en 2008, devra s'acquitter d'un versement de 218920 euros pour s'offrir sa super-licence.

Par l'intermédiaire du GPDA (Grand Prix Drivers' Association), les pilotes ont demandé à Max Mosley de mettre en place une mesure visant à stopper l'inflation du prix des licences. En contrepartie, le président de la FIA a demandé à ce que les pilotes lui fournissent un compte rendu détaillé de leurs revenus afin qu'il puisse évaluer si la licence est réellement trop onéreuse.

Les pilotes ont alors choisi de ne pas signer leur super-licence et de ne pas payer le montant réclamé par les instances dirigeantes. Pour éviter que le conflit ne se poursuive jusqu'au Grand Prix d'Australie, première manche du championnat 2009, la FOTA (Formula One Teams' Association) mettra ce sujet sur la table lors de sa prochaine réunion, prévue début février.

Le site spécialisé autosport.com révèle également que le GPDA a envoyé un email à tous les pilotes afin de leur demander de ne pas payer leur licence, et ce malgré la pression que commencent à mettre certaines écuries.

"Le problème de la super-licence sera traité lors de la prochaine réunion de la FOTA qui se tiendra le 3 février. Nous voudrions que vous patientiez environ trois semaines supplémentaires avant de signer ou payer la super-licence. Cela nous donnerait assez de temps pour avoir des nouvelles de la FOTA et dans le même temps, d'augmenter la pression sur la FIA."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Type d'article Actualités